Communales 2020

Recours devant la Cour suprême, dissolution dans un bloc de la mouvance. La position de l’Udbn

Bénédicte BANKOLE 22/05/2020 à 14:11

Avec un peu plus de 2% comme score aux communales, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) de l’honorable Claudine Prudencio n’est pas éligible au partage des sièges dans les communes. Un score que le parti juge surprenant. Et pour cause !

En effet, sur Frisson radio ce matin, Edgar Soukpon qui s’est fait le porte-parole du parti l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a étalé la surprise des membres de cette formation politique en raison des résultats obtenus aux communales du dimanche 17 mai. « C’est un peu surprenant. A l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau, nous avons travaillé », a-t-il dit. Puis, maugrée l’ancien conseiller de Boni Yayi. « La seule chose que nous n’avons pas faite, c’est distribuer de l’argent », a-t-il déclaré par ailleurs. Toujours dans la logique d’accusation, l’ancien collaborateur de Boni Yayi soutient : « Jusqu’au jour du scrutin, nous avons surpris donc des chefs quartiers et autres qui remettaient aux électeurs, leurs cartes d’électeurs avec 2000 f cfa ».
Toute chose qui selon ses dires, ne devrait pas empêcher le parti de l’ancienne secrétaire parlementaire de recueillir les 10% pour être éligible au partage des sièges. « Malgré le fait que nous n’avons pas distribué de l’argent, nous savions que nous allons passer la barre des 10% », ajoute-t-il, avant d’évoquer un possible recours devant le juge du contentieux électoral, la Cour suprême. « Est-ce qu’il faut tenter des recours à l’étape actuelle des choses, c’est en réflexion », renchérit-il.
Pour finir, il dira que « L’UDBN ne se décourage pas, le parti reste de la majorité présidentielle et qu’il n’est pas envisageable de le fondre dans un parti quelconque ».



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook