Bénin

Scrutin du 11 avril : la famille du tennis béninois se mobilise pour un K.O du duo Talon-Talata

L’investigateur 6/04/2021 à 18:43

Une rencontre a eu lieu ce lundi 05 avril 2021, entre les membres de la famille du tennis béninois. Une discussion à bâtons rompus qui a permis aux participants de s’imprégner du programme concocté par le duo Talon-Talata, pour les acteurs de la balle jaune, lors du prochain quinquennat.

La famille du tennis béninois s’est retrouvée hier au Yatch club de Cotonou (Akpakpa) pour une discussion autour de son sport favori. A en croire le président de la Fédération béninoise de tennis (FBT), Jean-Claude Talon, il s’agit d’une « rencontre pour fêter le développement du tennis ». Plus loin, il dira que la famille du tennis s’est approprié le mot d’ordre du chef de l’Etat, Patrice Talon candidat à sa propre succession.

En effet, ce mot d’ordre, a-t-il dit, est : « le développement, ça y est ». Et, une transposition sur le plan sportif faite, la même idée véhiculée traduit : « le développement de la balle jaune, ça y est ». En d’autres termes, le candidat Patrice Talon au cours de sa tournée pendant la campagne électorale, a convaincu de ce que le développement du sport est imminent. Pour sa part, le trésorier général de la FBT, Maxime Hodonou dira que les œuvres entamées pour le compte du développement du Bénin en général et du sport en particulier, augurent d’un lendemain meilleur pour le tennis au Bénin et cela appelle tout le monde à souhaiter

« la continuité de la dynamique ». Le projet de la construction d’une académie de tennis à Avlékété dans la commune de Ouidah a été évoquée tout comme la construction des stades municipaux avec un court de tennis dans chaque commune. Il y a de « gros projets pour le tennis béninois », a renchéri Maxime Hodonou. Les infrastructures en cours de construction ou en projet, les formations ou recyclage des acteurs du tennis que la FBT projette donnent la garantie qu’il y aura, selon Maxime Hodonou, de « véritables changements dans le futur du tennis béninois ».
Pour Alphonse Gandonou, ancienne gloire de tennis et président de l’ONG Play Your Game, les projets envisagés pour le tennis béninois confirment le leadership du président de la Fbt Jean-Claude Talon. Plus loin, il dira que le 11 avril prochain, la famille du tennis au Béninois doit s’acquitter de son devoir civique à travers un vote utile, celui du duo Talon-Talata.

Au cours du quinquennat passé, « chacun a vu ce que le tennis béninois a gagné avec le gouvernement sortant », a conclu Bernardin Codjo Agossou, secrétaire général de la FBT qui a abondé dans le même sens que les autres intervenants.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook