Bénin

Soglo : voici les proches de Madougou et Aïvo invités à son anniversaire lundi dernier

L’investigateur 30/11/2021 à 16:54

L’ancien président Nicéphore Soglo a prouvé combien de fois il reste attaché aux personnalités politiques proches de l’opposition en prison. Et, c’est peu dire que de conclure que le patriarche est devenu un ardent défenseur des candidats recalés à l’élection d’avril dernier, Joël Aïvo et Réckya Madougou en prison depuis plus de huit (08) mois.

En effet, au cours de la célébration de son anniversaire, ce lundi 29 novembre 2021, l’ancien maire de Cotonou a fait un clin d’œil aux détenus de luxe de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Aux constitutionnaliste Joël Aïvo et Réckya Madougou ancienne ministre de la justice, le 2è vice-président du Forum des Anciens président d’Afrique a témoigné toute son affection à leur endroit. Se souvenant de son épouse Rosine Soglo, partie dans l’au-delà, le premier président de l’ère du Renouveau Démocratique a déclaré à travers un message adressé aux deux, ce que son épouse ferait si elle était encore vivante. « 
En ce jour spécial, celui de mon anniversaire, le premier après le départ de ma chère épouse, Rosine VIEYRA SOGLO, je n’ai que le recueillement comme leitmotiv. », a écrit Nicéphore Soglo. Et, de poursuivre :

« Si elle était à mes côtés en ce moment-ci, elle-même aurait pensé d’abord aux exilés, aux prisonniers politiques et à tous ceux qui ont donné de leur sang voire de leur vie pour la restauration de notre dignité. Elle aurait envoyé à ceux qui croupissent dans les geôles de nos prisons, au nom de leurs opinions, comme à son habitude, un petit panier gastronomique. », a affirmé Nicéphore Solgo. Donc de conclure qu’ « En son nom, je continuerai ce témoignage à leur endroit avec une pensée spéciale aux détenus politiques comme Réckya MADOUGOU, Joël AÏVO et tous les autres. »

Comme si cela ne suffisait, le patriarche a invité selon le Journal l’Afrique en Marche, l’épouse du Professeur Joël Aïvo et la génitrice de Réckya Madougou à la même table lors de la célébration de ses 90 ans à sa résidence. »

Très critique vis-à-vis du régime en place, l’ancien président ne la cache plus et démontre à visage découvert, son amour pour ceux qui parlent un langage contraire à celui du précurseur de la rupture. Surtout après le départ de son fils Léhady Soglo pour la France après ses démêlées avec la justice.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer