Bénin

Talon : les défis qui attendent le président pour son 2nd mandat, selon Yolande Francisco.

L’investigateur 25/04/2021 à 23:07

Au détour d’une sortie médiatique, Yolande Francisco, artisan du K.O du duo Talon-Talata a levé un coin de voile sur les défis qui attendent le président de la République au cours de son second mandat.

Patrice Talon réélu par K.O au premier tour de l’élection du dimanche 11 avril dernier doit s’attendre à relever, d’immenses défis au cours de son quinquennat. Membre fondateur du parti l’Union Progressiste, Yolande Francisco a esquissé quelques uns de ces défis qui attendent le compétiteur-né et sa Vice-présidente, Mariam Chabi Talata.
Entre autres, pour la présidente de la conférence des présidents du Cadre de concertation des mouvements et associations politiques (Ccmap), le chef de l’Etat doit organiser un système dans lequel il devra trouver un juste équilibre entre fermeté et rigueur ; flexibilité et bien-être social qui pouvait passer par le développement agricole parce que c’est en industrialisant l’agriculture qu’on va susciter des emplois. Pour elle, « les actions prioritaires indispensables, urgentes à conduire pour redresser la barre d’un pays dont l’économie était à terre, ont suffisamment été menées au cours du premier mandat ».

Lire aussi : Bénin : l’UDBN salue la dextérité de la Cour constitutionnelle pour la proclamation des résultats

Dans la suite, elle ajoute que « le moment est arrivé de véritablement se tourner vers ce qui concerne le développement du capital humain, l’emploi d’une jeunesse désœuvrée et qui pouvait passer non seulement par le développement agricole, mais aussi par l’éclosion de l’écosystème numérique le tout susceptible d’offrir à cette jeunesse, de belles perspectives d’avenir ; une occasion de susciter une génération d’entrepreneurs prospères. L’autre défi majeur que tentera de relever le duo présidentiel, a-t-elle souligné relève du domaine de l’éducation nationale. Parce qu’il y a eu des lacunes observées au niveau de notre système éducatif. A telle enseigne que d’ailleurs, lors de sa tournée dans les communes du Bénin, le président n’avait pas manqué de le souligner. A cet effet il a souhaité que l’enseignement soit plus orienté vers les formations professionnelles et pratiques débouchant sur l’emploi.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook