Bénin

Yayi : Djimba révèle ses erreurs, causes de l’échec de la Fcbe en 2016

L’investigateur 1er/03/2021 à 19:48

L’ancien chef d’Etat, Boni Yayi est toujours au cœur de l’actualité. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Alassane Djimba, candidat désigné de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) estime que son mauvais casting a fait échouer le parti en 2016.

Lire aussi : Coronavirus  : voici l’agenda du Bénin pour l’acquisition du vaccin

« L’erreur de Thomas Boni Yayi a été de ne pas préparer la relève, alors qu’il savait qu’il devait partir au bout de dix ans. II m’a demandé d’être son dauphin tout en proposant la même chose à Nassirou Bako Arifari, le ministre des Affaires étrangères, ou à François Adébayo Abiola, alors ministre de l’Enseignement … Et au dernier moment, il a négocié l’arrivée de notre frère Lionel Zinsou. Nous avons alors compris qu’il avait fait son choix. Mais en politique, cela s’appelle une trahison. Il nous a imposé Lionel Zinsou. », a déclaré l’ancien ministre de l’enseignement au Magazine panafricain.
S’il est vrai que les proches de Boni Yayi aujourd’hui peuvent en vouloir au candidat Alassane Djimba, considéré tel un traître, il n’en demeure pas moins que le choix de Lionel Zinsou en 2016 a été mal perçu par une frange de Béninois.

Lire aussi : Présidentielle 2021 au Bénin : l’ONG Gbèdégbé invite le peuple béninois à cultiver la paix

C’est le cas par exemple de l’ancien président, Nicéphore Soglo qui parlait de candidat imposé par la Françafrique. Ceci dit, en dépit du soutien de plusieurs formations politiques que sont le Prd, la Rb, la Fcbe et plusieurs autres Mouvements satellitaires, le candidat désigné par Boni Yayi, Lionel Zinsou a perdu au second tour face à Patrice Talon.
Un échec des Cauris qui a permis à Patrice Talon, son successeur de mettre en pratique, des réformes jugées suicidaires par Boni Yayi et le reste de sa famille politique.
« … les lois électorales que l’on dénonce aujourd’hui, la gouvernance … L’origine de tout, c’est notre défaite en 2016. », a expliqué Alassane Djimba.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook