Côte d’Ivoire

03 morts à Daoukro, 01 à Bonoua lors de la marche contre un 3è mandat pour Ouattara

L’investigateur 13/08/2020 à 17:19

La toile a été enflammée en Côte d’Ivoire par la vidéo d’un manifestant mortellement « atteint par balles » à Bonoua. C’était ce jeudi 13 août 2020, au cours de la marche contre un 3ème mandat pour Alassane Ouattara.

En dépit des tentatives des manifestants qui lui apportaient leurs secours, on a aperçu dans la vidéo en vain, le jeune entre la vie et la mort. Au final, il a été relâché et étendu sur la voie bitumée, près du commissariat de la ville située au Sud d’Abidjan.
A l’appel de l’opposition, des manifestations ont eu lieu ça et là pour appeler Alassane Ouattara à renoncer à son projet d’un troisième mandat.

Lire aussi : Jerusalema : la fièvre électorale de la précampagne pour 2021 embrase le pays

Pour cela, « la société civile, des groupes de manifestants ont érigé des barricades et brûlé des pneus dans différents quartiers de la mégapole abidjanaise », rapporte Yeclo. À Daoukro, ville natale de l’ancien président Henri Konan Bédié, candidat à la présidentielle d’octobre, tout a vite dégénéré entre proches de Bédié et Ouattara. Des échauffourées qui ont fait au moins 03 morts, selon les autorités de la ville. « Plusieurs blessés ont été recensés, et les sièges du PDCI comme du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel) ont été saccagés », conclut le site ivoirien.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook