Bénin

Ahossi : « le 3è mandat est moins grave que l’exclusion », selon l’ancien député

L’investigateur 10/01/2022 à 21:51

Dans un post relayé par la presse, l’ancien député Léon Basile Ahossi a taclé le Chef de l’État, Patrice Talon. Dans sa déclaration, il est revenu sur l’exclusion dont parlent les opposants au président de la République.

_

Même si sa déclaration n’a directement pas visé la décision des chefs d’État de la CEDEAO qui isolent le Mali via des sanctions du fait de l’échec de la transition, il faut retenir que cela est intervenu juste au lendemain du sommet de l’instance sous-régionale. En effet, à travers les commentaires, les internautes estiment que le président ivoirien alassane Ouattara qui brigue un 3è mandat dans son pays est mal placé pour critiquer les militaires maliens. Et c’est en réagissant à cela que l’ancien député Ahossi a écrit :

| Lire aussi : RAdidjatou : la Cour Djogbénou évite un camouflet au ministre du travail, les détails

"Il faut que nos compriotes comprennent que le troisième mandat est moins grave, et je pèse mes mots, que celui qui empêche la compétition. Refuser qu’il y ait la compétition dans un pays est pire qu’un troisième mandat_

| Lire aussi : Talon : ses réformes conduisent à la scission de la Soneb, lire les détails

Insinuant au passage que l’opposition beninose a été exclue des élections. Ce qu’il trouve plus grave qu’un 3è mandat



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook