Bénin

Assurance obligatoire pour les motos : « C’est du hautement social », selon le gouvernement

L’investigateur 18/06/2021 à 21:07

La question qui taraude les esprits est sans doute celle liée à l’assurance obligatoire pour les véhicules terrestres à moteur (motos, tricycles). A travers une sortie médiatique effectuée ce vendredi 18 juin 2021, le secrétaire général adjoint porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a abordé le sujet.

Selon le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, la proposition de loi, portant obligation de souscription d’assurance pour tout utilisateur de Véhicule terrestre à moteur (VTM), qui est sur la table des députés au parlement, est « hautement social ». Par le biais de sa sortie médiatique sur plusieurs chaînes de radios, il a donné les raisons qui fondent cette proposition de loi.
« D’abord, le gouvernement pense que c’est hautement social », a déclaré l’ancien journaliste sur Frissons radio.

Lire aussi : Assurance obligatoire pour les motos  : « C’est du hautement social », selon le gouvernement

Poursuivant, il estime que les victimes les plus exposées au cours des accidents sont les motocyclistes.« Quand les accidents surviennent, les conducteurs de moto sont généralement les plus grandes victimes. Ceux qui sont en voiture, sont encore mieux protégés », a-t-il précisé.

Mais il se fait que ces victimes n’ont souevnt pas de moyens pour faire face aux dégâts causés par les accidents dont elles sont à l’origine. Donc, une fois la loi votée et devenue obligatoire, leurs motos seraient assurées et cela leur permettrait de mieux gérer et sans pression, la situation en cas d’accident.

Lire aussi : Bénin  : une mise au point du DGI sur la loi relative au coût des assurances

Pendant que cette taxe serait fixée peut-être à 10.000 f cfa ou 15.000 f cfa l’année, soit 1000 fcfa le mois, selon le porte-parole, elle va résoudre assez de problèmes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook