Actualité

Bénin : Modeste Kérékou loue les efforts de l’Ong Adeco pour le bien-être des artisans

L’investigateur 25/02/2021 à 17:22

« Sortir le secteur de l’artisanat de l’ornière ». C’est le leitmotiv qui fonde l’engagement de Brice HONDI au service des artisans béninois depuis maintenant plus de 8 ans. Sa détermination pour la valorisation du secteur de l’artisanat fait aujourd’hui de lui, un acteur clé pour l’amélioration des conditions de travail et d’existence des artisans.

A travers l’ONG Club Excellence ADECO dont il est le Président du Conseil d’Administration, Brice HONDI a initié la Plateforme de communication du Réseau national des artisans du Bénin. Structurée au niveau national, départemental, communal, d’arrondissement et des quartiers de ville et villages, cette plateforme forme, conseille et accompagne les artisans béninois toutes catégories et tous secteurs d’activités confondus, à faire face aux défis et exigences de leur corporation.

Selon Brice HONDI, le secteur de l’artisanat est le poumon de toute économie. Au Bénin, le secteur contribue à plus de 18% au Produit intérieur brute (PIB) et reste le socle de l’activité économique, gage de cohésion sociale. C’est pourquoi, le Président de l’ONG Club Excellence ADECO estime que la Plateforme de Communication du Réseau national des artisans du Bénin se doit d’accompagner les acteurs de ce secteur stratégique afin de les outillé pour mieux contribuer à la construction d’une économie plus forte et plus compétitive.

Ceci ne serait possible que si les acteurs du secteur restent unis et partagent les mêmes visions de développement. Depuis environ, le secteur de l’artisanat béninois est confronté à une crise interne qui divise les responsables des organisations faitières. Eu égard de la situation, Brice HONDI avait entrepris des démarches de médiations. Mais il s’est heurté à l’égo de quelques responsables qui font de l’artisanat leur chasse gardée depuis des décennies.

Pourtant, l’homme est animé d’une seule ambition. Celle de fédérer les acteurs du secteur pour un développement inclusif et participatif. « L’artisanat doit être un et indivisible », a-t-il toujours clamé lors de ses différentes sorties médiatiques tant pour plaider la cause des artisans laissés pour compte, tant pour appeler aux actions urgences en faveur du secteur. En novembre 2020, lors de sa dernière sortie médiatique sur la chaine de télévision privée « Canal 3 Bénin », Brice HOUNDI a déploré les combats de personne qui plombent le secteur de l’artisanat béninois.

Pour le ministre des Petites et moyennes entreprises, Modeste Kérékou, l’ONG Club Excellence ADECO est un partenaire technique important du secteur de l’artisanat au Bénin. A ce titre, Brice HONDI a la lourde responsabilité d’assurer la médiation pour une sortie de la crise qui mine les organisations faitières du secteur. « Pour que l’artisanat se porte mieux au Bénin, il faut que tous les artisans parlent le même langage et ceci passe par la communication et non par des prises de position », a déclaré Brice HONDI sur « Canal 3 Bénin » le 22 novembre 2020.

De toute évidence, Brice HONDI est une chance pour le secteur de l’artisanat béninois et sa contribution à l’amélioration des conditions de travail et de vie des acteurs de ce secteur névralgique de l’économie nationale restent une preuve éloquente de son engagement pour un mieux-être partagé de tous les artisans. « Nous devons nous battre pour que le secteur retrouve ses lettres de noblesses ». Tel est le combat qu’il mène avec l’ONG Club Excellence ADECO et qu’il entend continuer de mener.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook