Bénin : insécurité signalée à Djabata à Savè, 03 hommes égorgés. Le gouvernement prend ses dispositions

Bénédicte BANKOLE 14/08/2021 à 12:37

Une insécurité grandissante est signalée à Djabata, une localité frontalière avec le Nigéria à la hauteur de la commune de Savè. Et déjà le gouvernement a pris ses dispositions pour rassurer les populations.

Difficile pour les populations de cette localité de vivre en toute quiétude. Elles ne se sentent plus en sécurité compte tenu de la présence d’un nid d’horreurs, considérés comme de pseudo-terroristes.

| Lire aussi : Soglo : Gbagbo envoie 05 émissaires à Paris lui presenter les condoléances après le décès de son épouse

Selon le Matinal, cette localité est devenue une zone rouge, totalement invivable où opèrent allègrement, des hors la loi. Des divorcés sociaux y règnent en maîtres, dictent quotidiennement leur loi aux habitants dont la plupart ont dû prendre la clé des champs pour se réfugier dans des localités voisines.

| Lire aussi : Criet : l’ex-président de l’Unseb et son complice présentés au procureur ce vendredi

Ces populations vivent constamment dans la terreur où les vols, braquages, assassinats et autres sont devenus leur lot quotidien. La même source rapporte qu’à titre illustratif, un braquage à l’Akm a été enregistré le 28 juillet passé dans la zone. Ce qui a occasionné la mort d’un apprenti à cette frontière Bénin-Nigéria.

| Lire aussi : Bénin : les vainqueurs retenus pour un camp après le championnat de tennis de table

Aussi dans la nuit du 06 au 07 août, trois individus ont été sauvagement égorgés par des hors-la-loi après avoir résisté aux coups de feu de ces derniers ; sans oublier les cambriolages qui sont devenus très courants dans la zone. A en croire la source les hors la loi qui opèrent à Djabata adoptent un mode opératoire similaire à celui de Boko Haram.

| Lire aussi : Diplomatie : le Bénin rappelle un ambassadeur à Cotonou. Son successeur connu bientôt

Informé de la situation, le gouvernement béninois a installé un dispositif sécuritaire dans la localité qui est déployé pour faire régner la paix.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook