Actualité

Bénin : l’Ugpb relance ses activités à travers la formation de ses pairs avec le Prof Joli Jérémie

L’investigateur 18/10/2021 à 15:39

A son siège, ce lundi 18 octobre 2021 à Agontikon, l’Union des garagistes professionnels du Bénin (Ugpb) était devant les médias. L’objectif visé était de faire le bilan à mi-parcours, selon les propos de son président Justin Houessou Sonon et d’annoncer l’arrivée du professeur Joli Jérémie à Cotonou, dans le carde de la relance d’une formation initiée à l’intention des professionnels de l’automobile.

Trois axes ont soutenu la sortie médiatique de ce lundi, a souligné d’entrée, Justin Houessou Sonon président de l’Union des Garagistes Professionnels (UGPB). Dans son adresse aux hommes des médias, le président de l’UGBP a mis un point d’honneur sur le partenariat avec la CMA 85. A l’en croire, ce partenariat a été « un franc succès ». Et, c’est toujours dans le cadre du partenariat que le Professeur Joli Jérémie est à nouveau à Cotonou. Selon les propos de ce dernier, son arrivée au Bénin est sous-tendue par la « relance d’une formation initiée » dans le cadre du partenariat avec l’Ugpb. Après un break observé, toute chose due au Coronavirus, il est nécessaire de relancer la formation. « Après novembre 2019, il faut relancer les activités à l’international et reprendre contact avec les partenaires aux fins de tout finaliser et aller loin dans le programme entamé », a souhaité Joli Jérémie.

| Lire aussi : Bénin : voici le parcours professionnel de Joachim Gbénou, nouveau recteur de l’UNSTIM

En effet, cette formation qui est indiquée pour les garagistes, selon le président Justin Houessou sonon de l’Ugpb, est l’une des motivations priorisées en amont à la création de l’Ugpb. Car selon les propos du président de l’Ugpb, trois noms à savoir : l’incompétence, la truanderie et l’arnaque, souillent la profession des garagistes au Bénin. Dès lors, il est important de nettoyer l’écurie d’Augias. Et ceci passe par la formation des formateurs. Cette formation qui d’ailleurs, commence dans quelques jours avec le professeur Joli Jérémie, passe comme une bouée de sauvetage pour les professionnels de l’automobile au Bénin, selon Justin Hessou Sonon.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook