Actualité

Bénin, l’ancien ministre Komi Koutché réagit à la mort de l'institutrice au quartier Nima

L’investigateur 24/10/2020 à 17:50

Dans une tribune publiée sur sa page facebook, l’ancien ministre des finances, Komi Koutché s’est prononcé sur la mort d’une institutrice au quartier Nami à Parakou, ce mercredi 21 octobre 2020.

En effet, les opposants au régime en place ne ratent plus aucune occasion pour s’offrir une visibilité. C’est ce qu’il convient de déduire des différentes réactions chaque fois qu’un problème se pose. Que le pouvoir soit mêlé ou pas, toutes les occasions, selon les commentaires sont bonnes pour l’opposition qui veut absolument marquer des points.

Lire aussi : Sbee  : ras-le-bol dans les zones d’Abomey-Calavi, Sékou, Allada, plongées dans le noir

C’est plus ou moins le cas, au lendemain du suicide de l’institutrice, retrouvée morte dans sa chambre ce 21 octobre au quartier Nima, dans le 2ème arrondissement de la ville de Parakou. Outre les réactions sur place, l’ancien ministre des finances en exil s’est lui aussi prononcé sur le sujet. Pour Komi Koutché, « La solution à la situation actuelle n’est pas de se donner la mort. Elle est plutôt de s’armer ».
Espérant qu’il fera beau demain, il en a profité pour rendre hommage aux disparus. « Paix a l’âme de tous les martyrs dont la liste s’allonge tous les jours par le fait de reformes qui tuent la majorité au profit d’une minorité illégitime. » Seulement, on peut se demander si tous les décès enregistrés ces dernières années au Bénin sont tous-ils liés aux réformes du régime en place ?



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook