Bénin : les confidences d'un témoin de l'arrivée des jihadistes dans le nord

Rollis HOUESSOU 3/01/2022 à 15:57

Le nord du Bénin est victime des attaques terroristes depuis quelques semaines en l’occurrence à Porga arrondissement de Dassari dans la commune de Matéri, département de l’Atacora. Victime de ces attaques, un citoyen qui a requis l’anonymat s’est confié à TV5 Monde et raconte sa mésaventure.

Plusieurs militaires et agents de police ont été déployé près dans cette région frontalière qui lie le Bénin au Burkina-Faso, après les attaques terroristes qui sont intervenues. Le village de Porga est ainsi devenu une zone rouge. Témoin oculaire, l’homme qui s’est confié indique que les assaillants étaient au nombre d’une centaine et étaient masqués :"Ils étaient une centaine. Ils avaient tous, le visage masqué. Ils m’ont dit que si les habitants de la zone ne voulaient pas d’ennuis, il fallait fermer toutes les écoles où on apprend le français et aussi les églises. L’Islam et le coran devaient désormais occuper toute la place » confie-t-il.

| Lire aussi : Togo : des béninoises en partance pour le Koweït interpellées par une brigade de Lomé

Pour lui, ceux-là ne seraient pas les seuls, mais il en a qui côtoyent la population :"Ça fait un moment qu’on entend parler des djihadistes du Burkina Faso et ça y est, ils sont là. Certains sont sûrement même cachés dans la population au Bénin. Si ça se trouve, on les côtoie dans la journée sans le savoir. On sait de quoi ils (les djihadistes) sont capables ». a-t-il conclu.

| Lire aussi : Moïse Kérékou : ‘’Grande Réconciliation nationale et emplois pour les jeunes’’, voici ses vœux pour 2022

Le Bénin naguère à l’abri a enregistré le 30 Novembre et dans la nuit du 1er au 02 décembre 2021, des attaques djihadistes dans les communes de Banikoara et de Matéri. Au terme des accrochages entre l’ennemi et les forces armées béninoises, il y a eu des morts de part et d’autre. Des semaines après, d’autres réactions de terroristes se sont fait remarquer notamment le blindé de l’armée qui a sauté sur une mine. Et depuis lors la sécurité a été renforcée dans les zones apprend-on.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook