Actualité

Bénin : par jalousie, elle dénonce son ex-copain à la police pour cybercriminalité

L’investigateur 25/04/2023 à 16:13

Les présumés cybercriminels interpellés et placés en détention connaissent diverses fortunes à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Pendant que certains sont condamnés, d’autres pourraient bénéficier de la clémence du juge comme c’est le cas de ce jeune homme signalé à la police par son ex-copine.

Un présumé cybercriminel en détention pourrait bénéficier incessamment de la clémence du juge. Si ce dernier accède à la demande du ministère public.

En effet, il fait les frais de sa rupture avec sa copine, selon sa déclaration, et qui malheureusement n’est plus avec lui. En audience lundi dernier, rapporte Bip Radio, le ministère public a requis la relaxe au bénéfice du doute contre lui. Car, il aurait été dénoncé par son ancienne copine pour coups et blessures volontaire et convoqué à la police. Mais après les fouilles de son téléphone portable, des preuves accablantes auraient été découvertes par les forces de l’ordre qui le présentent au procureur près la Ciret pour cybercriminalité.

Lire aussi : Bénin : 15 personnes interpellées par la police à Cotonou

A l’audience, la victime a soutenu que le portable ne lui appartient pas et que son ex-copine aurait agi par jalousie. C’est fort de sa déposition que le ministère public a requis la relaxe au bénéfice du doute contre lui. Le délibéré est programmé pour le 16 juin prochain.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook