Actualité

Bénin : plainte des avocats de Madougou pour détention arbitraire de leur cliente par la Criet

L’investigateur 22/06/2021 à 11:19

Le feuilleton « Réckya Madougou » ne fait que commencer. Après le passage de l’ancienne ministre devant le juge d’instruction ce 17 juin, ses avocats ont répliqué à travers une plainte pour détention arbitraire de leur cliente.

Selon les informations, la plainte formulée par le Conseil de l’ancienne conseillère spéciale, chargée de la microfinance du président togolais Faure Gnasingbé, a été déposée ce lundi 21 juin 2021 auprès des autorités judiciaires béninoises.
Le collège d’avocats a expliqué avoir déposé une plainte en bonne et due forme. Selon l’information rapportée par RFI, il s’agit d’une plainte qui vise à dénoncer des faits dont l’opposante serait victime.

Lire aussi : Révélations : quand Réckya Madougou a mis à genoux, le Groupe Kassav

Pour Maître Antoine Vey, la plainte vise principalement « une arrestation qui est complètement arbitraire et qui confine à la séquestration ». L’avocat français déclare que les charges notifiées à sa cliente sont absurdes. « Elle s’est vu notifier des charges qui sont absurdes, de terrorisme et de mise en danger de l’État, qui ne reposent sur absolument aucun élément concret, puisque maintenant, nous avons pu avoir accès au pseudo-dossier, qui a été construit uniquement pour (l’)évincer, comme cela a déjà été le cas pour d’autres personnes », a-t-il avancé.

Lire aussi : Criet : diverses fortunes pour les auteurs impliqués dans l’affaire ‘’faux enlèvement’’

Pourtant selon les déclarations de Mario Mètonou, procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), la candidate recalée pour l’élection d’avril dernier est visée par la justice pour « association de malfaiteurs et financement du terrorisme ».

Lire aussi : Littoral : le Préfet Orounla clarifie son arrêté à polémique et tente de nuancer

En prison depuis plus de trois mois, Réckya Madougou a été entendue par le juge d’instruction ce jeudi 17 juin en présence de ses avocats. Et, selon les informations reçues par rapport à son audition, elle a tout simplement plaidé non coupable.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook