Bénin

Bénin : un hommage aux artistes décédés au cœur des manifestations

L’investigateur 8/09/2022 à 11:07

La semaine consacrée d’hommage aux artistes béninois décédés a bel et bien débuté. Ce projet des associations ‘’Foi inébranlable’’ et ’’’’Fifa médiation’’ qui tend à raviver la flamme de ces artistes en leur rendant hommage et en organisant des prières à leur intention, fait son petit bonhomme de chemin.

La Présidente de l’association ‘’Foi inébranlable’’, Immaculée Amoussouga, a levé un coin de voile sur l’origine de cette initiative. « Lors d’un temps de recueillement personnel, j’ai ressenti une forte inspiration concernant nos frères et sœurs artistes décédés dont plusieurs noms et visages me venaient en esprit. J’ai compris que c’est un signe ». Immaculée Amoussouga ajoute que, pour concrétiser ce projet, son chemin a croisé celui du président de l’association FIFA Médiation, Boniface Sagbohan qui, sans hésiter, s’est mis en partenariat avec elle.

Ainsi la première édition de ce projet lancé en début de semaine s’articule essentiellement autour de deux grands pôles d’activités à savoir :
Une campagne de communication pour faire revivre le souvenir de nos artistes décédés dans le cœur de tous les béninois : avoir une pensée pour eux, nettoyer et fleurir leur tombe, afficher ou jouer leurs œuvres, faire l’aumône à leur intention brèf, se rappeler que « les morts ne sont pas morts ».
Le deuxième pôle est celui de la prière pour le repos des âmes des artistes décédés : plusieurs cultes ont été célébrés dans ce sens (protestant méthodiste, prière musulmane), mais surtout la messe solennelle du projet, prévue pour le samedi 10 septembre, au Couvent Saint Dominique de Cotonou (derrière la pharmacie Camp Guezo).

| Lire aussi : [Police Républicaine : les détails sur le programme de la visite médicale des admissibles au concours de recrutement ->https://www.linvestigateur.info/?Police-Republicaine-les-details-sur-le-programme-de-la-visite-medicale-des&var_mode=calcul

A l’actif des activités déjà tenues pour le compte du projet, il faut mentionner la conférence de presse organisée au domicile de Jean Pliya, suivie d’un dépôt de gerbe symbolique sur la tombe de l’illustre disparu, au nom de tous les artistes béninois décédés. A cette occasion, les deux coorganisateurs ont reprécisé à la presse, les objectifs et visions du projet. Danielle Pliya, fille aînée de Jean Pliya a saisi l’occasion pour rappeler l’immense héritage laissé par son feu père, au bénéfice de la jeune génération. De même, le Président du Conseil national des organisation d’artistes (CNOA) a fortement apprécié le projet et l’a fait savoir. Il a exprimé sa reconnaissance aux organisateurs, et promet que son institution et lui sont déjà prêts pour soutenir la prochaine édition de ce beau projet.

Il est important de souligner pour finir, que la campagne d’hommage aux artistes béninois disparus prend en compte les artistes de toutes les filières à savoir : le cinéma, les Arts Plastiques, la Littérature, le Théâtre, la Musique, la Danse, la Mode/Design.



Culture

  • "Agbonon dans les labyrinthes du réel"

    17/01/2019 à 09:44

    Le film qui se prépare à enrichir le marché du cinéma béninois est une satire sociopolitique mise sous forme cinématographique pour déstresser la (...)


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer