Bénin

Bloc Républicain, les raisons qui motivent la sanction contre Jean-Michel Abimbola

L’investigateur 20/11/2020 à 20:22

A la faveur d’une décision prise le 06 novembre 2020, le parti Bloc Républicain (BR) a sanctionné son Premier Secrétaire Général National, le ministre de la culture Jean-Michel Abimbola. En cause, un rapport d’une commission rendu au bureau le 14 octobre 2020.

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux. Au départ, on a cru à une grosse blague mais la décision prise et signée par le premier responsable de cette formation, le ministre Abdoulaye Bio Tchané en donne la preuve qu’il s’agit d’un document officiel du parti.

A savoir que le 2ème responsable est blâmé et interdit pour le moment des réunions du bureau politique de même qu’aux activités. A en croire la décision, elle est motivée par un rapport du comité de discipline du parti, déposé au bureau politique le 14 octobre 2020.

Lire aussi : Commercialisation du soja  : défis et qualités de la céréale au Bénin, passés au peigne fin hier

Lequel rapport est relatif à la destitution du maire d’Alors Karamatou Fagbohoun, républicain à Adja-Ouèrè. Dès lors, il est loisible de conclure que de cause à effet, la sanction prise contre l’ancien député est liée à la perte de cette mairie.

Rappelons que c’est suite à l’invalidation du siège de l’ex-chef d’arrondissement, Clément Adochékon de Tatononkon que la reprise des élections a été ordonnée dans cette commune par le juge du contentieux électoral la Cour suprême.
A la reprise des élections le 24 septembre 2020, l’actuel maire Cyrille Adégbola (UP) a été plébiscité au grand dam des Républicains et de Karamatou Fagbohoun, désormais ancien maire.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook