Bénin

Ceg 2 Comè : les doléances des élèves à l’endroit du représentant de la Francophonie au cours de la cérémonie de distinction

Rollis HOUESSOU 1er/06/2022 à 19:31

A travers la Commission nationale permanente de la francophonie, le Ministère des affaires étrangères et de la Coopération (MAEC), a primé les meilleurs élèves du Collège d’enseignement général CEG2 Comé. La cérémonie présidée par le Directeur du Ceg, le Professeur Athanase Akakpo s’est déroulée dans l’après-midi du mardi 31 mai 2022. C’était une occasion pour les élèves qui en ont profité pour formuler des doléances au profit de leur collège.

Ils étaient au total sept (07) apprenants, de la sixième en terminale, premiers en français à recevoir des prix d’excellence des mains de la délégation de la Francophonie, ce mardi. Entre autres, il s’était agi des prix composés des kits scolaires et de t-shirts. Un geste d’encouragement à l’endroit de ces apprenants mais qui s’inscrit dans le cadre des activités de Vulgarisation des opportunités de la Francophonie, inscrites au plan de travail annuel (PTA) de l’Institution pour le compte de cette année 2022. C’était aussi l’occasion pour le Secrétaire général de la Commission nationale permanente de la Francophonie (CNPF), le professeur Adolphe Kpatchavi d’informer les apprenants ainsi que le collège des enseignants des opportunités de la Francophonie.

| Lire aussi : Bénin : lchangement du format de l’examen du BEPC dès 2023 pour les candidats

En somme ce fut une cérémonie fort simple mais riche en informations. Elle a réuni aussi bien les apprenants que les enseignants avec à leur tête le professeur Théophile Houensou, les parents d’élèves ect, autour des questions liées à la Francophonie. Très satisfaits, les élèves ont formulé quelques doléances à l’endroit de leurs hôtes. A savoir : la construction d’une bibliothèque au sein de leur collège, et la dotation du Ceg en documents. Ils ont souhaité que la promotion de l’excellence soit rééditée les années à venir afin de promouvoir une saine concurrence en leur sein.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer