Afrique

Côte d’Ivoire : ce qu’il faut savoir de l’attaque à l’arme lourde du convoi de Patrick Achi

L’investigateur 30/10/2020 à 17:23

Ce 29 octobre 2020, le convoi de Patrick Achi a essuyé des tirs d’armes lourdes près d’Agbao. Mais il en sort sain et sauf.

«  Le convoi de Patrick Achi a été mitraillé par des inconnus à l’arme automatique près d’Agbaou où il venait de tenir un meeting », a précisé une source sécuritaire, à moins de 48 heures de la présidentielle, rapporte Yeclo. « Il n’y a pas de blessés. Le convoi a continué sa route vers Adzopé (NDLR. 100 km au nord d’Abidjan) », a poursuivi cette source. « Des opérations de ratissage sont en cours dans la zone d’Agbaou ».
« Personne n’a été touché. M. Achi va bien », a confirmé, une autre source proche de l’entourage de M. Achi, un proche et autrefois cité parmi les potentiels dauphins du président sortant Alassane Ouattara.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : des Ivoiriens fuient leur pays, les instructions du Ghana pour limiter l’exode massif

Tout ces événement faut-il le rappeler sont sous-tendus par une campagne électorale très tendue. Déjà, on parle d’une trentaine de morts dans les violences intercommunautaires depuis le mois d’août.

« La crainte d’une escalade des violences est forte en Côte d’Ivoire, dix ans après la crise post-électorale de 2010-2011, née du refus du président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite électorale face à Ouattara, qui avait fait 3 000 morts », estime le site ivoirien.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook