Bénin

Edah, « le candidat de la vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable », est annoncé pour 2021

L’investigateur 6/11/2020 à 12:01

A la faveur d’une déclaration officielle faite ce vendredi 06 novembre 2020 à Cotonou, Daniel Edah a annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2021. Lire l’intégralité de son discours d’investiture.

Madame et Messieurs les Présidents des institutions de la république,

Madame et Messieurs les leaders des partis politiques,

Honorables Députés à l’Assemblée nationale, Mesdames et Messieurs les Maires,

Hommes de rang, sous-officiers et officiers des forces de défense et de sécurité,

Chers dignitaires religieux, leaders traditionnels et acteurs de la société civile,

Retraités et personnes du troisième âge,

Hommes et Femmes d’affaires,

Acteurs touristiques et culturels,

Travailleurs du privé et du public,

Lire aussi : Sélection nationale : un cadre absent pour la double confrontation ? Dussuyer tient à sa logique

Entrepreneurs et industriels,

Agriculteurs, éleveurs et pêcheurs,

Artisans et Ouvriers,

Transporteurs,

Conducteurs de taxi motos

Diplômés en quête d’emploi,

Revendeurs et revendeuses des marchés,

Élèves, Étudiants et Apprentis,

Inventeurs et Chercheurs,

Acteurs de la presse,

Béninois de la diaspora et Afro descendants,

Jeunes et Femmes de mon pays,

Partisans et sympathisants de la vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable,

Amis et partenaires du Bénin,

Béninoises, Béninois,

Mes chers compatriotes,

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : nouvelle déclaration de Soro après l’encerclement du domicile de Bédié|

Je suis Daniel Edah et j’ai la grâce de vous annoncer, en acceptation de l’appel de Dieu pour la prospérité inclusive du Bénin, que je suis candidat à l’élection présidentielle de 2021 !

Je vous dis OUI mes chers compatriotes, vous qui appelez ma déclaration de candidature depuis quelques temps et qui vous mobilisez partout sur le territoire national ainsi que dans la diaspora pour la victoire du peuple en 2021.

Pourquoi suis-je Candidat ? Je suis Candidat parce que j’ai la grâce de Dieu qui aime le Bénin et m’a inspiré la vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable pour sauver notre pays des atermoiements aux plans politique, économique, social et culturel.

La vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable est à la fois la boussole de mon engagement politique et mon offre pour vous conduire à devenir la meilleure version de vous-même, participer efficacement à la transformation sociale et économique de notre pays et pour que vous soyez en mesure de poursuivre la route au cas où, pour une raison ou une autre, je venais à disparaître de la scène politique.

Qu’est-ce que le Bénin économiquement prospère et socialement stable ?

Mes chers compatriotes,

| Lire aussi : Côte d’Ivoire : le domicile de l’ancien président Henri Konan Bédié encerclé par la police|

Le Bénin économiquement prospère est à la fois un pays attractif des investisseurs nationaux et étrangers, un pays de services par excellence, un pays de transit préféré par les pays de l’hinterland et destination privilégié des multinationales souhaitant conquérir le marché sous régional et un pays dont la croissance économique repose surtout sur l’accroissement et la transformation de ses matières premières.

Quant au Bénin socialement stable, il est le Bénin où les anciens et nouveaux dirigeants se concertent périodiquement, le Bénin où les générations se donnent sincèrement la main dans la conduite des affaires publiques afin de rompre avec l’éternel recommencement dans la gouvernance, le Bénin où la promotion de la femme est démontrée au quotidien à tous les niveaux de la gouvernance, le Bénin où toutes les communes jouissent équitablement des opportunités de développement, et le Bénin où la priorité est donnée aux infrastructures et initiatives qui rapprochent les régions et consolident l’unité nationale.

Mes chers compatriotes,

Parce qu’on n’est pas Président de tout le temps mais seulement d’un temps limité avec ses défis et opportunités, je vous propose, dans ma vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable, le projet de société LA GRANDEUR DU BÉNIN que nous mettrons en œuvre ensemble, par la grâce de Dieu, à partir de 2021.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : le parti de Ouattara répond au « Conseil national de transition » de l’opposition

Il s’agira d’œuvrer pour le bien-être inclusif de tous, de mettre fin au climat de peur dans lequel vivent presque tous les principaux acteurs politiques et économiques de l’opposition et de la mouvance et de créer les conditions pour que chaque commune du Bénin devienne une commune économiquement prospère et socialement stable.

Mes chers compatriotes,

Des défis à relever en République du Bénin, il y en avait eu hier, il y en a aujourd’hui et il y en aura demain. D’ ailleurs, c’est l’existence des défis qui justifie l’utilité des dirigeants que vous vous donnez.

Mon devoir, Notre devoir est d’agir sincèrement au quotidien, avec beaucoup d’amour et dans un esprit de rassemblement, à l’issue de la prochaine élection présidentielle, pour offrir de meilleures conditions pour le bien-être inclusif de tous nos compatriotes.

L’Etat étant une continuité que nous nous évertuerons à promouvoir, tout en remerciant les anciens dirigeants pour leurs contributions à l’effort de développement national et en saluant le Président sortant pour son action depuis bientôt cinq ans, je fais l’option de vous proposer un projet de société ancré dans une vision politique clairement énoncée pour donner satisfaction aux attentes et aspirations de notre peuple, pour sauver le peuple des insuffisances et difficultés actuellement décriées.

Lire aussi : Ligue des champions : une flopée d’absents au Psg, les affiches de cette soirée

Mes Chers compatriotes,

Quelle que soit votre position politique, vous souhaitez vivement le relèvement de nos défis actuels de consolidation démocratique, de prospérité économique inclusive, de rayonnement diplomatique et culturel du Bénin même si l’environnement politique incertain actuel peut pousser à désespérer quant à la possibilité d’une alternative à la gouvernance actuelle.

Mes Chers Compatriotes,

Parce que, dans la laïcité de notre république marquée par la riche diversité de nos croyances religieuses, nous sommes un peuple de croyants, permettez-moi de vous dire que je suis un croyant chrétien pour qui aucune barrière humaine ne peut empêcher l’accomplissement de la volonté de Dieu.

Malgré les nuages qui obstruent encore la visibilité dans le paysage politique de notre pays, avec foi et détermination, je vous rassure qu’il y aura bel et bien, dans la paix et la liesse populaire, une alternance historique au sommet de l’Etat en 2021 car, au-delà du bon sens des acteurs politiques actuellement incompris mais dont le sursaut patriotique se manifestera bientôt pour leur propre délivrance de divers chantages et menaces en vue de la libération de tout le peuple, j’ai l’assurance que Dieu est avec nous et qu’aucun espace ne lui est impénétrable.

Lire aussi : Actualité : Bénin, Talon aperçu dans un marché en compagnie du Dg Sogema à Cotonou

Alors, évitons de nous laisser absorber, décourager ou distraire par la question des obstacles érigés afin de poursuivre et amplifier le formidable travail de mobilisation en cours !

Mes Chers compatriotes,

Votre mobilisation grandissante à mes côtés est une indication claire que vous avez soif d’un véritable renouveau de la gouvernance de notre pays et que vous attendez du prochain président de la république du Bénin qu’il soit un homme de vision et engagé pour la réconciliation et la paix.

De partout, vous m’envoyez le message que vous avez surtout soif d’un dirigeant rassembleur, capable d’empathie et de pardon, non corrompu, sans antécédent dans la gouvernance du pays et au-dessus de la mêlée qui vous propose des solutions concrètes, inclusives et durables à mettre en œuvre par une équipe de citoyens intègres.

Oui, j’ai entendu vos messages, je les ai compris, je connais vos attentes, je les partage et j’y travaille.

Mes Chers Compatriotes,

Parce que j’ai accepté mon appel à être La Solution pour tous et vu le défi de rassemblement que notre pays doit relever, tout en étant sensible aux difficultés du peuple, mon opposition est une opposition à tout le système politique porteur des gènes d’exclusion et d’injustices depuis plusieurs années sur fond de guerres personnelles entretenues sous le couvert des institutions de la république. Ce système est aujourd’hui incarné par les principaux acteurs de la mouvance et de l’opposition que nous avons le mandat divin et le devoir historique de réconcilier et d’amener très prochainement à travailler ensemble pour LA GRANDEUR DU BÉNIN.

Lire aussi : Actualité : Bénin, 10 cybercriminels d’origine nigériane arrêtés dans la commune d’Adjarra

Mes chers compatriotes,

Le projet de société LA GRANDEUR DU BÉNIN, c’est :

1. Au plan politique : L’instauration d’une gouvernance inclusive pour tous les partis politiques, les jeunes, les fermes, les béninois de l’extérieur et les afro descendants en commençant par la facilitation de la libération et/ou la relaxe des condamnés à connotat

ion politique, l’encouragement du retour digne au bercail des exilés et la prise des mesures politiques préventives pour éviter toute nouvelle vague de détenus ou d’exilés politiques après la présidentielle de 2021 ;

2. Au plan économique : la réduction de la pression fiscale sur les contribuables, l’allègement des charges pour les revendeurs et revendeuses dans nos marchés et la construction de l’économie de production et de transformation nécessaire pour réduire notre recours récurrent à l’endettement, pour l’emploi des jeunes, la réussite des initiatives génératrices de revenus des femmes, la prospérité des entreprises, l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les béninois. Dans chaque commune, la construction de l’économie de production et de transformation passera par la création d’une unité de production et de transformation ou de services pour doter son économie locale de l’indispensable colonne vertébrale à l’instar de ce que la Société des Industries Textiles (SITEX) a longtemps été pour la vie économique de la commune de Lokossa et même pour toutes les communes du Mono-Couffo ;

Lire aussi : Ligue des champions : une flopée d’absents au Psg, les affiches de cette soirée

3. Au plan social : la mise en oeuvre d’un régime fiscal spécial au profit des retraités et personnes du troisième âge ; la révolution du système éducatif pour garantir la formation des ressources humaines pour l’animation de l’économie de production et de transformation en assurant que chaque apprenant soit désormais doté d’une compétence technique et/ou professionnelle, y compris l’esprit entrepreneurial, quelle que soit sa filière d’étude, et la promotion d’un système de santé et de sécurité sociale unique pour tous afin d’assurer que chaque béninois en détresse bénéficie désormais des premiers soins sans aucune exigence préalable et que tous les béninois aient accès à coût réduit aux services de santé de qualité dans toutes les communes.

Mes chers compatriotes,

Avec l’assurance qu’il fera beau très bientôt pour chacun et pour tous, je vous invite à vous mobiliser davantage, dans la vision du Bénin économiquement prospère et socialement stable, partout dans les villages et quartiers de ville de notre pays et dans la diaspora pour LA GRANDEUR DU BÉNIN.

Je vous remercie !

Dieu bénisse le Bénin !

IL FERA BEAU




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook