Présidentielle 2021

Fcbe : le parti de Hounkpè à l’épreuve de nouvelles démissions au Nord

L’investigateur 6/01/2021 à 08:57

Le parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) est à la croisée des chemins. A quelques mois de la présidentielle, le groupe dirigé par l’ancien ministre Paul Hounkpè est à l’épreuve des tentations.

Parmi les multiples causes qui menacent la paix au parti Fcbe, il y a aussi leur difficulté à valider les critères de désignation du duo candidat à l’élection présidentielle.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : comment le célèbre artiste Gohou Michel a-t-il échappé à la mort !

La preuve en dehors des démissions enregistrées, il y a aussi des menaces de déballages, de possibles nouveaux départs de conseillers ou militants qui planent sur cette formation. Dans un audio posté dans le forum des conseillers élus Fcbe, et qui a fuité, Sabi Boro Wakirou alias Mopao de Gogonou s’est indigné, au regard de la situation au sein du parti.

A en croire les cris de détresse du conseiller élu dans la commune de Gogounou, arrondissement de Sori, il est « inconcevable que les dirigeants peinent à désigner le duo candidat ou à valider les critères de choix », dans la perspective des élections présidentielles.

En effet, il s’agit d’une sortie motivée sans doute par l’échec de la réunion du 29 décembre 2020. Une réunion à l’issue de laquelle les membres du bureau exécutif ne sont pas parvenus à valider les critères de désignation du duo candidat pour conduire leur parti aux élections.

Lire aussi : Mairie de Bohicon : des agents inquiets pour leur emploi suite à une nouvelle situation

Selon ses propos, les faits et gestes de certains dirigeants corroborent les déclarations de ceux qui avaient dit, à tort ou à raison que « la FCBE est un appendice de la mouvance présidentielle ». Si les dirigeants n’y prennent pas garde, a-t-il lancé, des « conseillers feraient de déclaration le mois prochain ». Pour lui, il faut tenir compte de la réalité et donner la chance à celui qui pourrait conduire le parti à la victoire pendant la présidentielle.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook