Bénin/opposition

Ganiou Soglo : l’ancien ministre exprime à nouveau sa colère contre le régime

L’investigateur 28/04/2020 à 17:51

Très remonté contre le régime en place, l’ancien ministre des sports, Ganiou Soglo, a toujours surfé sur ses sorties médiatiques pour l’exprimer. Profitant d’une plateforme dénommée « tribune », il a fait une publication ce lundi 27 avril 2020, et en a profité pour critiquer vertement le pouvoir.

A en croire l’ex-ministre de la culture de Boni Yayi, le régime en place, malgré ses efforts, ne fait rien. Sa récente colère, Ganiou Soglo comme c’est de lui qu’il s’agit, l’a motivée par la décision rendue par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) le vendredi 17 avril 2020. Décision à l’issue de laquelle le Bénin a annoncé son retrait du protocole d’accord de l’institution africaine.
En effet, après avoir été saisis par Sébastien Ajavon, les juges de la Cour basée à Arusha en Tanzanie ont ordonné au Bénin de surseoir aux élections communales en cours. Ce que Cotonou n’a pas respecté.

Lire aussi : Bénin : Les confidences de Wadagni sur la lettre de Talon aux partenaires financiersi

Mais en dehors de ce retrait justifié d’une part, par le ministre de la communication, de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla le jeudi 23 avril 2020, et d’autre part, à travers la sortie médiatique du ministre de la justice et de la législation, Sévérin Quenum le lundi 27 avril, l’ancien président des Requins football club de l’Atlantique se montre insatisfait. La preuve pour manifester son opposition à la gestion du Nouveau Départ, il laisse croire que la dégringolade du Bénin dans le classement (ndlr 117è) de Reporter Sans Frontières (RFS) n’est que la somme des actes posés à l’encontre de la liberté de presse au Bénin.
En résumé la chute de le classement RSF et le non respect de la décision de la CADHP sont les faits nouveaux qui font monter la moutarde au nez de l’ex-dirigeant des Awissi Wassa.
Mais ce qui est clair, opposé au président Talon et son régime depuis les déboires de son frère Léhady Soglo en exil, il est naturellement attendu que Ganiou Soglo ne partage pas la même vision que les dirigeants actuels.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook