Bénin

Hountondji et Cie : les raisons de la libération sous conditions des opposants détenus

L’investigateur 28/10/2021 à 07:12

Clameur dans le rang des familles de certains opposants, détenus à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), mais désormais libres

.

A dire vrai on continue de se demander ce qu’il s’est passé pour que des opposants tels que Alexandre Hountondji ancien ministre, Joseph Tamègnon ancien DG Sogéma, précédemment détenus à la Criet, soient libérés. Selon leur avocat, maître Barnabé Gbago joint par Frissons Radio,la situation a été décantée à l’audience de lundi dernier. A l’en croire, à cette audience, le juge des flagrants délits s’est déclaré incompétent pour connaître de leur dossier. De même, le juge d’instruction a posé son interrogatoire et les a renvoyés vers le juge des libertés et de la détention de la Criet. A son tour le juge des libertés et de la détention a apprécié en suivant les réquisitions du procureur spécial, Mario Mètonou qui a parlé de garanties suffisantes de présentation pour les cinq (05) libérés.

| Lire aussi : Calavi : nouvelle comparution du Professeur de la Fadesp dans ‘’affaire bastonnade’’ de son épouse

Sous contrôle judiciaire, leurs passeports sont gardés, ils ne pourront pas non plus sortir du territoire national et doivent se signaler tous les deux mois au juge. Ils sont également à la disposition du juge d’instruction, a rappelé leur avocat.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook