Bénin

Madougou : les trois (03) choses que dénonce son avocat français après la visite

L’investigateur 30/05/2021 à 22:18

Enfin ! Maître Vey a pu rencontrer en fin de semaine écoulée, l’ancienne ministre Réckya Madougou, déposée en prison depuis mars 2021. Toutefois, il dénonce trois (03) choses qu’il n’a pas aimé au terme de sa visite.

Maître Vey est plus ou moins satisfait pour avoir pu rencontrer sa cliente, Réckya Madougou en prison. C’était en fin de semaine écoulée, mais leur tête-à-tête s’est déroulé dans des conditions que l’avocat français n’a pas aimé.

Lire aussi : Fleuve Niger : plus de 160 disparus après le naufrage d’un bateau en bois mercredi dernier

Certes le procureur spécial, Mario Mètonou a autorisé l’avocat qui a obtenu le permis de visiter et qui a pu parler avec sa cliente. Mais la rencontre qui a duré quelques heures d’horloge, s’est déroulée « sous surveillance stricte », toute chose que dénonce l’avocat. Au travers d’une vitre l’avocat français a pu échanger avec sa cliente, ce qu’il regrette également.

Plus loin, il ajoutera que les conditions de détention de l’ancienne ministre sont à revoir. Notamment certains effets à elle retirés et dont elle aurait besoin.

Lire aussi : Assemblée nationale : Vlavonou convoque une plénière pour remembrer le bureau

L’ancienne ministre, candidate recalée à l’élection présidentielle du dimanche 11 avril dernier est accusé de « financement du terrorisme », selon le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Placée sous mandat de dépôt le 05 mars 2021, les enquêtes se poursuivent et la date de son procès n’est pas encore connue.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook