Bénin

Scrutin du 11 Avril 2021 : Olga Agbatchossou balise le terrain pour un K.O de Talon

L’investigateur 9/03/2021 à 23:08

Obnubilée par la réélection par un KO historique et sans bavure du candidat, Patrice Talon, Olga Agbatchossou a lancé depuis la France le mouvement dénommé ‘’CREA’’. Après un travail de forçat abattu pour rallier la diaspora béninoise des Etats-Unis, du Canada, de la Belgique ou encore de l’Italie, l’amazone déploie ses ailes au Bénin. A quelques encablures du scrutin du 11 Avril 2021, elle mobilise les jeunes, les femmes, les sages et les têtes couronnées du Bénin en général, et surtout ceux des habitations économiques de Porto –Novo en particulier autour des idéaux de la rupture. Pour elle, Patrice Talon doit impérativement revenir achever ce qu’il a entamé pour le bien du Bénin.

Lire aussi : Bénin  : Brice Sohou en détention provisoire, fixé sur sa date d’audience

C’est dans le plumage que l’oiseau grandit. Cet adage populaire « fon » trouve un écho retentissant chez les fils et filles des Habitations Economiques de Porto-Novo qui, comme un seul homme, se mobilisent pour la cause non seulement de Patrice Talon, mais aussi de la première dame, Claudine Talon qui tous d’eux proviennent des Habitations Economiques. Pilotée par la dame de fer Olga Agbatchossou, le mouvement CREA a été initié pour peser dans la balance de la réélection par KO de leur frère, Patrice Talon au soir du 11 Avril 2021. « Nous avons décidé de porter notre choix sur Talon, parce qu’il a permis à notre pays de se révéler positivement sur tous les plans durant seulement cinq années de gouvernance. Au regard de l’immensité de la tâche à abattre, Talon doit poursuivre les réformes pour le bonheur de notre peuple, car les réformes engagées sont adaptées aux défis qui sont ceux du Bénin sur tous les sujets, principalement sur le défi économique », a aussitôt déclaré la présidente, Olga Agbatchossou. Grâce à son leadership et son management éclairés, la dame de fer a réussi à rallier pas mal de béninois de la diaspora à la cause de la rupture.

Lire aussi : Cotonou  : un motocycliste écrasé par un camion devant le 3è arrondissement

Tel un messager inlassable, Olga Agbatchossou va à la rencontre de ses frères et sœurs de la diaspora pour prêcher l’évangile de la rupture et éclairer d’une vive lumière leur lanterne sur les résultats tangibles et perceptibles délivrés par le régime de Talon en seulement 5 ans. Elle cite pêle mêle, la charte des partis politiques et un nouveau code électoral, la dynamisation et la modernisation de l’administration publique, l’assainissement des finances publiques et la lutte contre la corruption et l’impunité, les avancées dans le domaine du numérique avec la délivrance en ligne de plusieurs actes administratifs, l’accès à l’eau potable et à l’énergie, les cantines scolaires qui touchent plus de 800 mille enfants, l’asphaltage, la création de la police républicaine, l’Aéroport en plein modernisation, le projet ARCH à travers ses volets ‘’ Assurance ‘’ et micro crédit, des infrastructures sportive…..La liste est longue. Séduits par les réalisations en cours, ils ont décidé de mouiller le maillot aux côtés d’Olga Agbatchossou pour la victoire de Patrice Talon.

Ça va carburer au Bénin et à Porto-Novo

Lire aussi : Moïse Kérékou : l’ex-ambassadeur célèbre Madougou en prison, lire les détails

Après la France, l’amazone sonne la mobilisation au Bénin. Elle rallie les jeunes, les femmes, les sages et les têtes couronnées du Bénin en général, mais surtout des Habitations Economiques de Porto-Novo en particulier pour la réélection du réformateur national. « Patrice Talon est une chance pour le Bénin, ne la gâchons pas, mobilisons-nous pour sa victoire, c’est le Bénin qui gagnera… », lance-t-elle à l’endroit de tous les résidents des Habitations Economiques de Porto-Novo afin que tous se mobilisent pour la cause de Patrice Talon. Malgré les sirènes de menace propagées sans cesse par certains esprits maléfiques et jaloux des résultats du réformateur national pour troubler le processus électoral en cours, l’amazone, Olga Agbatchossou appelle les uns et les autres au calme et demandent à tous les acteurs politiques et à l’opinion nationale de faire confiance aux institutions de la république. C’est dans la paix que le Bénin va se construire.

Lire aussi : Bénin  : voici la liste des opposants les plus critiques du régime, selon Alain Orounla

C’est pourquoi, la présidente du mouvement CREA exhorte chacun à la culture de dialogue et au patriotisme afin que le Bénin continue de demeurer le berceau de la démocratie en Afrique. Convaincu de l’engagement de la dame de fer, tous les jeunes, les femmes et les sages des Habitations Economiques de Porto-Novo se disent prêts à la soutenir dans son combat et à l’accompagner pour la victoire de Talon au soir du 11 Avril 2021.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook