Bénin

Soglo : l’intégralité de son hommage à l'ex-ministre Guédou, décédé le dimanche 14 mars

L’investigateur 20/03/2021 à 17:40

Nicéphore Soglo, ancien président du Bénin a rendu un hommage digne à l’un de ses anciens collaborateurs, Georges Guédou ex-ministre de l’intérieur, décédé le dimanche 14 Mars 2021.

Georges Guédou, ancien ministre intérimaire de la Défense, ex-ministre des travaux publics et des transports de Nicéphore Soglo, est mort du coronavirus le dimanche 14 mars dernier. Cet ancien Professeur d’université fut également un militant et député de la Renaissance du Bénin (Rb), parti de l’ex-première dame du Bénin, Rosine Vieyra Soglo sous le patriarche et ancien chef d’Etat, Nicéphore Soglo. Il est mort au centre de traitement d’Allada.

Lire aussi : France  : « la pétition pour l’arrêt des élections au Bénin n’a pas encore prospéré », selon le député Sébastien Nadot

Lire l’hommage de Nicéphore Soglo à Georges Guédou

Il m’est parvenue dans la journée du dimanche 14 mars 2021, l’effroyable nouvelle de la disparition du professeur Georges GUEDOU. Le décès d’un intellectuel de son rang a toujours été une perte énorme pour l’humanité toute entière.

Homme de grande culture, il a parcouru le monde entier pour faire rayonner l’étendard du Dahomey qu’il a tant aimé et servi. L’Afrique toute entière lui doit également d’avoir amorcé sa propre renaissance à travers ses richesses culturelles endogènes.

A titre personnel, je me dois de lui rendre des hommages mérités pour son rôle à mes côtés lors de l’exécution des travaux d’Hercule au lendemain de la conférence des forces vives de la nation.

Il fut donc de tous les combats visant à remettre le Bénin meurtri au travail. Oui ! Le professeur Georges GUEDOU a participé à la réouverture des écoles à l’arrêt depuis plusieurs mois, à la fin des débrayages sauvage dans l’administration publique, à la reprise progressive du système économique, bref au redémarrage d’un pays en banqueroute généralisée.

Le bulldozer comme il se faisait surnommer lors de nos campagnes électorales, a su imprimer au secteur dont il avait la charge au sein du gouvernement, à savoir le transport, une dimension nouvelle et irréversible.

Lire aussi : Yayi-Talon  : Soukpon fait une comparaison de la lutte contre la corruption sous les deux

Le port de Cotonou, les grands projets de route, les véhicules d’occasion ont connu un essor jamais atteint auparavant. Leurs impacts continuent de se faire sentir dans la plupart des programmes gouvernementaux aujourd’hui encore, soit, près de 30 ans après.

Je rends donc hommage, encore une fois, non seulement au collaborateur, mais également au compagnon de lutte politique qui a consenti de lourds sacrifices pour le rayonnement de notre parti, la Renaissance du Bénin.

Je m’associe à mon épouse pour présenter à la famille du disparu mes sincères condoléances. Je n’oublie pas les autres compagnons encore vivants tout en rendant hommage aux autres qui nous ont déjà quittés.

Qu’il repose en paix.

Vive la démocratie !

Vive le Bénin !

Nicéphore Dieudonné SOGLO

Ancien Président de la République

Ancien Maire de la ville de Cotonou

Vice-Président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique,

Créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de Nelson MANDELA



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook