Présidentielle 2021

Tchaourou : un autre observateur kidnappé et conduit chez le chef-chasseur

L’investigateur 11/04/2021 à 15:31

Non seulement, la guéguerre entre acteurs politiques a entaché les élections de ce dimanche, pire elle n’a pas épargné les observateurs de la société civile.

Les élections présidentielles de ce dimanche 11 avril ont été une épreuve de nerfs pour certains observateurs de la plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin.

En effet, selon les informations de l’Investigateur, un autre observateur de la société civile, hormis celui qui a été kidnappé à Gouka dans la commune de Bantè, a subi la colère des présumés chasseurs.
Aux encablures de 6 heures du matin, ce second otage a été cueilli par un groupe de jeunes à l’EPP SANSON dans la commune de Tchaourou. Munis de briquet, de lance-pierres, et de bidon d’essence, selon nos informations, les hors-la-loi ont saisi sa moto, ses outils de travail en qualité d’observateur. La suite, ils l’ont conduit chez le Chef-Chasseur de l’arrondissement de SANSON.

Lire aussi : Parakou : les raisons de l’absence des agents électoraux dans un bureau, selon un élu local

De négociation en négociation, il a eu la vie sauve après que les présumés ravisseurs ont eu à découvrir que son épouse est bariba. Du coup, ils ont établi un lien de proximité entre la dulcinée de leur otage qui est de la même ethnie qu’eux.
Sommé de quitter le village, il s’exécuta, mais entre-temps ils ont décidé aussi de brûler sa moto, rapportent les mêmes sources.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook