Bénin/justice

Tout sur la session criminelle au tribunal de Cotonou avec le procureur Mario Mètonou

Bénédicte BANKOLE 12/06/2020 à 09:55

La session criminelle du tribunal de Cotonou s’ouvre le lundi 15 juin prochain et va durer un mois. Pendant toute sa durée, 51 accusés seront jugés a déclaré le procureur de Cotonou Mario Metonou au cours d’une sortie médiatique.

Un extrait de sa déclaration

Il s’agit d’une « session criminelle qui s’ouvre lundi prochain, connaîtra 21 procédures. Elle permettra de juger 51 accusés. Pour l’essentiel les infractions poursuivies sont l’assassinat, l’association de malfaiteurs, le vol qualifié et le viol pendant un mois. Le tribunal statuant en matière criminelle va se pencher sur 21 procédures impliquant au moins une centaine de personnes accusées comme victimes.

Lire aussi : Police républicaine : liste des pistes cyclables prises en compte par la répression de demain

21 procédures et autant de tragédies humaines ; 21 procédures et autant de blessures indélébiles ; 21 procédures et autant de vies brisées. A la fin de la session criminelle le 13 juillet 2020, le tribunal de Cotonou aura jugé tous les inculpés encore en détention provisoire dont leurs procédures ont déjà été clôturées par les juges d’instruction. Nous travaillons à la limitation du délai de la détention provisoire et au respect du délai raisonnable. Ensemble avec le barreau du Bénin, les esprits judiciaires, les officiers de police judiciaire et tous les magistrats du tribunal de Cotonou. Notre vie secret à l’issue de cette session est de contribuer à notre manière à rendre notre pays plus sûr », a déclaré le procureur Mario Mètonou.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook