Bénin

Tribunal de Cotonou : une veuve condamnée dans une affaire datant de 1990

L’investigateur 9/08/2022 à 16:57

Un dossier vieux de 32 ans et pendant devant le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a connu de dénouement ce mardi, 09 Août 2022. Le verdict rendu concerne une veuve de 58 ans, poursuivie pour coups mortels sur son mari.

Elle a été condamnée à 5 ans de prison dont deux fermes pour coups mortels sur son mari en première instance à la session criminelle du Tpi de Cotonou. Néanmoins, pour avoir déjà fait plus de deux ans, avant de bénéficier d’une liberté provisoire, en 1994, cette veuve ne retournera plus derrière les barreaux. Libre désormais, elle doit rentrer mais il faut rappeler, selon les informations de Banouto qu’elle devrait connaître sa peine depuis le 15 juillet 2022. Sauf qu’à la barre, elle a fait une crise et le juge a été obligé de suspendre l’audience.

| Lire aussi : Justice : Kakaï-Glèlè et Hounguè désormais libres de leur mouvement, le dossier complet et la liste des 09 agents du Port suspendus à l’époque

Pour rappel, les faits se sont produits le 26 novembre 1990 où rentrée du marché, elle interpella la fille à sa coépouse. Au motif que cette dernière a servi le repas du soir à ses enfants dans un récipient dont l’utilité était de recueillir l’urine. Du coup, une disputé éclata entre elle et la fille de sa coépouse, âgée de 19 ans à cette époque (1990). C’est ainsi qu’elle voulait lancer un bois à la fille mais par malheur, ledit bois a ricoché sur la tête de son mari. Evacué en urgence sur l’hôpital d’Allada puis au CNHU/HKM, l’époux décéda. Interpellée en 1991, elle a dû bénéficier d’une liberté provisoire en 1994. A la barre le 15 juillet, elle a reconnu les faits et le ministère public a requis 8 ans de prison contre elle. Mais le juge dans son verdict n’a pas suivi la réquisition du ministère public puisqu’elle n’aura été condamnée qu’à 5 ans dont deux fermes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer