Bénin

Ajavon : Robert Dossou se prononce sur la décision de la Cadhp

L’investigateur 21/04/2020 à 09:33

Reçu sur la Radio URBAN FM, maître Robert Dossou a donné son point de vue sur l’affaire Ajavon. Cette affaire liée à la dernière décision rendue ce vendredi 17 avril 2020 par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

En effet, il n’est pas exagéré de rappeler qu’en fin de semaine écoulée, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples CADHP dans sa décision a ordonné à l’Etat béninois de suspendre les communales en cours après sa saisine par l’homme d’affaires Sébastien Ajavon. Pour Robert Dossou, au plan technique, la CADHP est habilitée à prendre une décision du genre. Parce que le problème posé, selon l’avocat par celui qui l’a saisie relève des droits de l’homme. En référence à l’article 13 de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples et le protocole des Nations-Unies sur les droits civiles et politiques, « le premier droit fondamental d’une personne humaine est de participer de la manière la plus libre au choix de ses dirigeants », a rappelé l’ancien président de la Cour constitutionnelle. Plus loin, il a évoqué des précédents notamment le cas du Togo où la Cour de justice de la CEDEAO était intervenue dans les élections législatives.
En conclusion, il confirme que la CADHP peut ordonner à l’Etat béninois de suspendre les communales, prévues pour le 17 prochain.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook