Présidentielle 2021

Bénin : Koovi recadre Topanou après sa prophétie sur Ajavon pour 2021

L’investigateur 14/12/2020 à 17:24

Le Professeur Victor Topanou en a eu pour son grade après sa récente sortie au cours de laquelle il a évoqué les difficultés que pourrait rencontrer l’homme d’affaires, Sébastien Ajavon au cas où il se résoudrait à prendre part à l’élection présidentielle en 2021.

Pour Victor Topanou, « Même si toutes les demandes de la Cour (africaine, ndlr) étaient appliquées par l’Etat du Bénin, Mr Sébastien Germain Ajavon ne pourra jamais aller à l’élection présidentielle de 2021 à cause de son statut de réfugié politique octroyé par la France ».

Lire aussi : Bohicon  : les 400 ans du roi Dako Donou célébrés à travers une série d’activités

Un avis qui n’est pas partagé par Bertin Koovi de l’Alliance Iroko. A l’en croire, par le biais de cette sortie médiatique, le Professeur a une fois encore montré son penchant pour le pouvoir en place.

Dans sa réplique, Bertin Koovi a laissé entendre que le Professeur Topanou « est coutumier de telles contorsion ». il soutien son argumentaire par le fait, selon ses dires, qu’en 2012, le Professeur Topanou a fait montre d’une versatilité sans précédent. « Il était à la fois pour et contre la révision de la constitution », a dit le président de l’Alliance Iroko.

Plus loin, le candidat malheureux à l’élection en 2016 ajoutera que le Professeur est aujourd’hui pour la révision de la constitution pour des raisons que lui seul peut maîtriser.

Lire aussi : Culture-BCA : Vivi l’International, Nel Oliver et Okéké replongent le public dans le passé

Bertin Koovi, l’un des opposants les plus farouches à Talon, ne lui a fait aucun cadeau. La preuve il nous a replongés dans l’histoire, évoquant au passage, le débat qu’il a eu à faire avec le Professeur en 2006. Pendant qu’il défendait Me Adrien Houngbédji, a rappelé Bertin Koovi, Victor Topanou représentait sur le même plateau, Célestine Zanou. Mais plus tard, il aura rejoint sans crier gare, l’ex-président Boni Yayi, qui lui a offert un poste ministériel.
Mais l’opposant à Talon demande au Professeur de se rappeler ce que le Toffa a dit récemment au sujet des élections à venir.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook