Afrique

Bénin : la Secrétaire Générale de la Francophonie a échangé avec des femmes de la CCIB

L’investigateur 26/09/2020 à 21:09

Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire Générale de la Francophonie (OIF) en visite au Bénin, a rencontré ce vendredi 25 septembre 2020, les femmes entrepreneures de la CCIB. Le ministre de l’industrie et du commerce Alimatou Shadiya ASSOUMAN, M. Arnauld AKAKPO, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) étaient aussi de la partie.

Réchauffer les relations entre le Bénin et la Francophonie, échanger avec les femmes en abordant les aspects liés au renforcement de leur autonomie économique, permettre aux femmes entrepreneures du Bénin de mieux comprendre l’initiative « la Francophonie avec Elles » de l’OIF et la soutenir. Ce sont là, la principale motivation de Mme Louise MUSHIKIWABO à travers cette rencontre.
Procédant à l’ouverture de la séance, le Président de la Chambre d’Industrie et du Commerce du Bénin (CCIB) a exprimé la gratitude de l’institution consulaire à l’OIF pour l’intérêt accordé à la femme entrepreneure du Bénin.

Lire aussi : Allada : 01 mort, des blessés graves dans un accident de circulation ce samedi

Mme Alimatou Shadiya ASSOUMAN, Ministre de l’Industrie et du Commerce, après avoir accueilli la Secrétaire Générale de la Francophonie à son arrivée au siège de l’Institution consulaire, a eu l’honneur d’introduire les échanges avec les femmes entrepreneures présentes. Elle les a invitées à de riches contributions afin que les « discussions menées aident le Bénin à déboucher sur des mécanismes nationaux appropriés, et efficaces pouvant permettre de tirer le meilleur profit de l’initiative de l’OIF… ».

A la suite de la Ministre de l’Industrie et du Commerce, la Secrétaire générale de l’OIF a saisi l’opportunité de la séance pour présenter à ses interlocutrices le projet et formuler ses attentes. Mme Louise MUSHIKIWABO a rappelé que la Francophonie travaille avec le Bénin et les entrepreneures béninoises depuis plusieurs années. Elle a exprimé sa joie d’avoir constaté l’intérêt du Bénin au Fonds « la Francophonie avec Elles » à travers le nombre important des dossiers de candidature reçus suite à l’appel à candidature lancé pour bénéficier du fonds. Elle ne doute pas qu’à la sélection des bénéficiaires béninoises soient retenues.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : liste des 06 partis de l’opposition qui appellent à une désobéissance civile

Elle a également parlé de la forte implication de l’OIF dans le numérique avec le Bénin et son souhait d’en faire un levier transversal pour le développement à travers le soutien à l’éducation des filles, l’enseignement à distance en ligne, et l’appui direct aux femmes à la base. Car « Les femmes créent plus la richesse, les femmes créent la vie aussi. Les femmes sont des transformatrices de société ».

Dans ce contexte de la crise sanitaire, le Fonds « La Francophonie avec Elles » a été initié pour apporter un soutien aux femmes affaiblies qui survivent difficilement à la crise.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook