Benin

Fcbe : le bureau sort un communiqué après la reprise manquée de l’élection du maire

L’investigateur 10/08/2020 à 14:31

Le bureau politique du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) vient de rendre public, un communiqué dans lequel il dit avoir pris acte de l’invalidation des sièges de deux de ses conseillers, siégeant dans la commune de Parakou par la Cour suprême. Le même communiqué insinue que les dirigeants suivent de près la situation et invitent au calme. Pour le secrétaire exécutif national (SEN), Paul Hounkpè signataire dudit communiqué, le bureau « se démarque totalement de tout acte de violence ou de vandalisme ». Une réaction qui clarifie la position des leaders du parti, quelques jours après la reprise manquée de l’élection du maire qui devrait se tenir vendredi 07 août 2020, mais reportée par le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé pour des raisons liées à la tension et troubles à l’ordre public dans la ville de Parakou.

COMMUNIQUÉ DU PARTI FCBE

Lire aussi : Bénin-communales : les raisons de l’invalidation d’un second siège à la Fcbe à Parakou

Militantes et militants, chers sympathisants, depuis quelques jours le conseil municipal de Parakou dirigé par notre parti fait la une de l’actualité parce que visé par des recours qui ont conduit à notre grande surprise à l’annulation des sièges de deux de nos conseillers et à l’injonction de reprise de l’élection des responsables dudit conseil. Le Bureau Exécutif National du parti, tout en prenant acte de ces décisions subites de la haute juridiction rassure les militantes et les militants qu’il suit avec calme et beaucoup d’attention la situation créée par ces annulations ainsi que leurs conséquences sur la composition de l’exécutif du conseil municipal.

Se démarquant toutefois totalement de tout acte de violence et ou de vandalisme, le parti réaffirme son attachement au respect des lois et institutions républicaines.

Lire aussi : Bruxelles  : Kinoss Dossou tient à valoriser la culture béninoise au festival Arts Vodoun

Aussi, soucieux du dénouement heureux de la situation, le Bureau Exécutif National appelle-t-il les militants et sympathisants à l’union sacrée et au calme. Loin d’être ébranlé par les décisions successives de la Cour, il travaille d’arrache-pied pour trouver une solution équitable afin que l’équipe municipale de la ville soit le reflet des résultats issus des urnes. A cet effet, il n’écartera aucune possibilité dans les discussions pour que la volonté des militantes, militants et sympathisants transparaisse même après ces décisions.

Le Bureau Exécutif National invite dès lors tout le monde à la sérénité et surtout au calme afin de lui permettre d’être plus efficace dans ses stratégies.

FCBE, le peuple d’abord
FCBE, le peuple toujours
FCBE, le peuple debout

Le SEN

Paul HOUNKPÈ




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook