Actualité

Libération de Madougou et Aïvo : le député Gomina fait une proposition après la rencontre Talon-Yayi

L’investigateur 28/11/2023 à 20:45

Entre autres bonnes nouvelles, attendues au terme de la rencontre d’hier, entre Patrice Talon et Les Démocrates, il y a la libération des personnalités politiques en prison et le retour exilés. Mais à l’arrivée, les fruits pour l’instant, n’ont pas tenu la promesse des fleurs. Et pour cause !

Sur sept points environ, les hôtes de Patrice Talon ont noté que quatre leur ont été accordés. Mais sur la question cruciale, liée à la libération des personnalités en prison, le chef de l’Etat a été inflexible. Malgré le pardon de Boni Yayi, Patrice Talon n’est pas encore disposé à gracier, a-t-il dit, l’ancienne ministre Reckya Madougou. « Le pardon parfois, peut être une faute », a déclaré le président de la République.
Toutefois, à travers une analyse, le député Malick Gomina du Bloc Républicain pense que la libération de ces personnalités en prison est bien possible. Il a d’ailleurs fait une suggestion dans ce sens.

Lire aussi : [Attaque contre l’opposition : https://www.linvestigateur.info/?Attaque-contre-l-opposition-Gbadamassi-vrai-bouclier-de-Talon-ou-dans-une&var_mode=calcul)>https://www.linvestigateur.info/?Benin-les-facilites-qu-offre-le-projet-de-loi-des-finances-gestion-2024-au&var_mode=calcul]

" L’issue de la rencontre d’hier vient rappeler au Président Yayi Boni les limites de son engagement à la tête des démocrates. Il n’aura plus droit à des refus polis. Étant acteur il sera ainsi traité. Le Président de la République a rappelé que la Marina n’était pas vacante. Maintenant puisqu’il s’agit de nos frères et sœurs qui sont en difficultés (Reckyath et Joël), il faut que d’autres voix moins engagées politiquement entrent en jeu afin que nous trouvons les moyens de leur pardonner leurs fautes et qu’ils retrouvent la liberté.", a écrit le député.
Condamnés respectivement à 10 et 20 ans de prison ferme, le Professeur Joël Aïvo et l’ancienne ministre Reckya Madougou ont déjà passé environ trois ans derrière les barreaux.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook