Bénin

Mairie de Cotonou : des débats autour des priorités pour la conception du budget primitif exercice 2021

L’investigateur 5/11/2020 à 18:37

En prélude à l’élaboration du budget primitif, gestion 2021, de la Ville, la Municipalité de Cotonou représentée par le deuxième adjoint au Maire Gatien ADJAGBONI a organisé, ce jeudi 05 Novembre 2020, à l’hôtel de ville, un atelier relatif aux débats d’orientations budgétaires.

Il s’agit d’une séance qui a connu la participation des acteurs des organisations non gouvernementales et autres représentants de la Société Civile. Cet atelier fait suite à la collecte sur le terrain, du 08 au 14 octobre 2020, des besoins en investissements dans le cadre de l’élaboration de son budget primitif, exercice 2021.
L’activité vise à doter la commune d’un budget participatif et concerté, gage de la transparence et de la crédibilité dans la gouvernance locale. Ce qui permettra à tous les cadres techniques de la mairie, les organisations de la société civile, les élus locaux et municipaux, et les autres acteurs à savoir Social WATCH, reNOPAL Ong à réfléchir et à définir les grandes priorités qui seront retenues dans le budget primitif exercice 2021.

Lire aussi : Coronavirus  : 02 nouveaux cas de décès enregistrés, le Bénin passe à 43 morts dus à la pandémie

Dans son mot de bienvenue, l’autorité communale a rappelé l’importance et l’utilité de la participation des acteurs locaux à l’élaboration des outils de planification. Il a, par ailleurs, indiqué la nécessité d’accroître les ressources de la ville pour mieux faire face aux exigences de la population. Et pour finir, il a mis l’accent sur le partenariat Conseil communal, administration municipale et Société civile.
A cet effet, les participants ont eu droit à trois communications bien élaborées lors des travaux de la journée. Il s’agit des points des réalisations 2019-2020, de la mobilisation des ressources fiscales et non fiscales dans la ville de Cotonou et de la présentation des grandes tendances de besoins en investissement.

Lire aussi : Bénin vs Lesotho : ce que propose Homéky pour l’accès du public au stade de Porto-Novo

Ainsi, il faut retenir que les trois sous-ateliers constitués ont travaillé sur les secteurs ci-après : santé, éducation, culture et sport, hygiène et assainissement, éducation et agriculture urbaine. Les débats ont été faits sur la base des choix stratégiques pouvant aider la Municipalité à atteindre ses objectifs au profit des populations.
Les travaux ont rassemblé, les organisations de la société civile, le directeur exécutif du Réseau National des opérateurs Privés pour la Promotion de l’Alphabétisation et des Langues (ReNOPAL) , l’Ong Nouveau Défi pour le développement et le président des personnes handicapées du Littoral, les membres du conseil communal, les cadres techniques de l’administration municipale autour.

A l’issue des travaux en atelier, un rapport de séance a été amendé par tous les participants.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook