Bénin/décentralisation

Mairie de Cotonou : le maire et son conseil adoptent le collectif budgétaire

L’investigateur 20/09/2020 à 15:15

Les conseillers municipaux de la ville de Cotonou se sont réunis, ce vendredi 18 Septembre 2020, en session extraordinaire sous la présidence du Maire Randyx Romain AHOUANDJINOU, assumant l’intérim du Maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO.

L’objectif de cette session extraordinaire était d’examiner et d’adopter le collectif budgétaire, exercice 2020, afin de prendre en compte la dotation allouée à la commune de Cotonou dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 et d’autres ressources additionnelles pré-affectées.

Lire aussi : Bundesliga  : l’international béninois, Cebio Soukou marque son 1er but en championnat

Par 43 voix, 0 contre et 0 abstention, les conseillers présents ou représentés ont adopté le collectif budgétaire exercice 2020. Ce document budgétaire exercice 2020 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de Vingt et un milliards trois cent cinquante et un millions quatre cent quatre vingt treize mille trois cent soixante-quatre (21 351 493 364) francs CFA. Il prend en compte les doléances du pouvoir exécutif et quelques grandes orientations de la nouvelle mandature. Au cours des débats fructueux et constructifs qui ont précédé ce vote, les élus municipaux ont d’abord félicité l’exécutif municipal pour l’élaboration de ce projet budgétaire qui vise l’amélioration des conditions de vie de leurs populations. Les éclairages apportés par le Maire et ses services financiers ont permis de lever les zones d’ombre et équivoques des élus. Toutes choses qui ont permis d’obtenir l’adhésion des conseillers.

Lire aussi : Dogbo  : l’appel du maire Agossou au conseil communal pour le développement de la ville

Toutefois, il importe de noter qu’avant le vote du collectif, les conseillers municipaux ont eu droit à une communication sur l’autorisation de signature d’une convention de partenariat dans le cadre du Projet Eau, Assainissement et Hygiène des Municipalités en Afrique de l’Ouest. L’objectif de ce projet prévu pour durer cinq ans est d’accompagner les municipalités pour faire de l’accès à l’eau et hygiène une réalité. Cette délibération soumise au vote a été sanctionnée par 42 voix pour, o contre et 0 abstention sur les conseillers présents ou représentés lors du vote.

Le Maire intérimaire quant à lui, s’est réjoui de l’engagement des conseillers qui se traduit par leur participation active aux différents travaux des sessions du conseil. Il les invite à conjuguer leurs efforts pour permettre à la nouvelle mandature d’accomplir sa vision pour Cotonou.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook