Bénin

Législatives de 2023 : comme Gbadamassi, le député Ahouanvoébla est prêt lui aussi à céder sa place à un autre

L’investigateur 9/08/2022 à 22:39

On ressent un manque de sérénité dans le rang de certains soutiens du pouvoir en place. En effet, tout paraît, dans le cadre des prochaines législatives, aléatoire et ils préviennent d’ores et déjà.

Après le député Rachidi Gbadamassi de la 8è circonscription électorale, c’est le tour de l’honorable Augustin Ahouanvoébla de prévenir quant à sa possible défection pour les législatives de janvier 2023. Le député Augustin Ahouanvoèbla est bien disposé à céder sa place à une autre personne pour le compte des prochaines élections. Après tant d’années et d’expériences cumulées au parlement, l’élu de la 20è circonscription électorale est favorable au choix d’une autre personne à sa place. C’était le dimanche 31 Juillet 2022, qu’il a fait la déclaration sur une chaîne de télévision privée. « La guerre de positionnement n’est pas à l’ordre du jour au sein du parti Union Progressiste », a déclaré le parlementaire.

| Lire aussi : Bénin : la CENA partage plus d’un milliard à trois partis politiques

Selon les propos de l’ancien président de la Fédération béninoise de football (FBF), sa famille politique peut décider qu’il ne sera pas sur la liste des candidats aux élections législatives du 08 Janvier 2023. Et, pour lui, il n’y aura pas de protestation. « ça peut arriver que je ne sois pas candidat« , a précisé le parlementaire. A l’en croire, c’est bien possible que des ténors du parti et des habitués du parlement décident « volontairement de céder leur place à d’autres parce qu’il est prévu qu’ils jouent un autre rôle« 




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer