Afrique/Insécurité

Nigéria : 10 soldats loyalistes tués dans une double attaque jihadiste dans l’Etat de Borno

Judicaël C. GBETO 14/07/2020 à 16:02

Zone nigériane assez exposée et en proie aux attaques terroristes, deux villages proches de Maiduguri (l’Etat de Borno), ont essuyé lundi 13 juillet dernier un double assaut jihadiste. Bilan, dix soldats assassinés.

Plus peuplé Etat africain, le Nigéria a enregistré depuis 2009 plus de 36.000 personnes tuées, dans les violences dans la région de Borno et plus de deux millions de personnes ne peuvent toujours pas regagner leurs foyers.

Lire aussi : Covid-19 : le maire Fangbédji dote des groupements de femmes de kits de protection

Les multiples efforts du gouvernement nigérians n’ont pas permis de finir avec ces barbaries meurtrières. Lundi dernier, deux villages proches de Maiduguri ont été attaqués. Dans ces deux différentes attaques menées par des groupes armés, dix soldats nigérians ont été tués.
Indiqué par des sources, sous couvert d’anonymat et rapporté par 24h au Bénin, des jihadistes ont assassiné 8 militaires lors de l’attaque de leur convoi, près de Kumulla, à 40 km de Maiduguri (l’Etat du Borno). Et quelques heures plus tard, deux autres soldats ont trouvé la mort lors d’une patrouille de l’armée, à Kolore, à quelques 50 km de Maiduguri. Ce qui élève à 35 soldats nigérians le nombre de victimes dans cette région, ajouté à 30 portés disparus, depuis le début du mois de juillet.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook