Bénin

UP Le Renouveau : voici pourquoi la DA a été positionnée dans la 16ème circonscription électorale pour les législatives

L’investigateur 4/11/2022 à 19:57

Longtemps restée dans les méandres de l’Administration de son parti l’Union Progressiste le Renouveau, Christhelle Houndonougbo Alioza sera sous peu, appelée à servir ailleurs. Symbole parfait de l’Amazone de l’UP le Renouveau, elle est positionnée dans la 16ème circonscription électorale, aux côtés de certaines figures de proue du parti.

Il est normal qu’on tire un coup de chapeau à l’ex président de l’UP, Bruno Amoussou. Mais aussi au président de la République, Patrice Talon pour leur clairvoyance. En homme de vision ils ont pu voir en la Dame de fer, l’espoir de la gent féminine. Son positionnement est la preuve de la reconnaissance du mérite, de l’engagement, du courage et du travail sans pause abattu au quotidien par l’ancienne Directrice du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi D/Cous-AC.

| Lire aussi : UP Le Renouveau : 04 membres du gouvernement et un ex-ministre, candidats sur la liste du parti

Titulaire sur la liste de l’UP le Renouveau, l’ancienne présidente du Congrès du Peuple pour le Progrès CPP, est positionnée dans la 16ème circonscription électorale qui regroupe les 7, 8, 9, 10, 11, 12 et 13è arrondissements de Cotonou. Une circonscription qui garantit 05 sièges dont 01 réservé exclusivement aux femmes au regard de la loi votée récemment au parlement et qui a pour objectif de placer la femme au cœur des instances de décision. Mais pour l’obtenir, il suffira, selon les dispositions du code électoral, que l’Union Progressiste travaille rigoureusement sur le terrain pour sortir majoritaire.

Sur ce plan en effet, nul doute que les dirigeants du parti mettront tout en œuvre, le président Joseph Djogbénou en particulier, pour tirer leur épingle du jeu. Toute chose qui permettra à Madame Christhelle Houndonougbo Alioza d’être présente à la prochaine rentrée à l’hémicycle.


Le positionnement de la Dame de fer à Cotonou est pensé depuis

| Lire aussi : Législatives 2023  : voici l’intégralité de la liste des candidats de l’Union Progressiste Le Renouveau

Depuis 2019 en effet, le parti avait d’ores et déjà opté pour une relève de qualité et ceci en sourdine. La preuve, des candidats dans d’autres localités avaient été affichés aux côtés des anciens, une sorte de passage de témoin pour ces derniers dont Madame Alioza. D’ailleurs, elle était la seule femme sur les affiches avec le président Bruno Amoussou, Bio Tamou maire de la commune de Banikoara et le député Gérard Gbénonchi du département du Couffo.

A l’heure où il faut mettre ceux qu’il faut à la place qu’il faut, le choix de l’ancienne arbitre internationale est fait sans coup férir. On peut alors, au vu des positionnements actuels, comprendre que le choix de la Directrice Administrative dans la 16è, au lieu de la 10è qui est son fief, n’est pas un acte isolé. Les dirigeants de l’UP le Renouveau, connaissent bien le motif pour lequel ils ont délogé certaines personnalités, elle y compris de leur fief traditionnel pour des localités beaucoup plus en vue dont le Littoral




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook