Présidentielle 2021

Yarou : le vice-président de la Fcbe, toujours aux antipodes de ses pairs

L’investigateur 18/01/2021 à 14:55

Le vice-président de la Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), Théophile Yarou n’est pas sur la même longueur d’onde que ses pairs. Et pour cause !

La course à la succession à Patrice Talon est lancée et tous les partis politiques affûtent leurs armes. Mieux, ceux qui n’ont ni maires, ni députés, mais qui croient dur comme fer que l’alternance est bien possible.

Lire aussi : Bénin  : Bruno Amoussou dévoile le plan secret des opposants à Talon

Aux antipodes de ces partis et de certains leaders de la Fcbe, le vice-président Théophile Yarou rame à contre-courant. Dans un entretien accordé à la radio Urbam Fm de Parakou, ce lundi 18 janvier 2021, Théophile Yarou souhaite que son parti abdique. A l’en croire, « si on veut être sérieux, au sein du parti et si on est de l’opposition », il serait utile d’abandonner la course. Une intervention qui peut-être surprend ceux qui ne comprennent pas la logique du vice-président de Paul Hounkpè.

Sinon, déjà opposé au système de parrainage comme il l’a déclaré sur Frissons radio la semaine dernière, l’ancien ministre Théophile Yarou prend depuis un moment, le contre-pied des décisions prises par ses pairs du bureau politique. La preuve pendant qu’il délcrarait son hostilité à la loi sur le parrainage, l’ancien ministre Soumanou Djemba l’a appréciée tout comme le secrétaire exécutif national, Paul Hounkpè. « Nous avons pris part au dialogue politique national et il est responsable que nous endossons notre responsabilité quant au vote de la loi sur le parrainage », a déclaré Soumlanou Djemba sur Frissons Radio.

Lire aussi : Ghana  : prison à ciel ouvert pour environ 300 présumés sorciers au camp de Gambaga

En effet, Théophile Yarou a été le seul, membre du bureau politique à s’opposer à la suspension des 03 responsables pour violation des textes. A dire vrai, il est sans doute dans une logique de boycott des élections tout comme l’opposition radicale. Sinon que tout parti créé a pour ambition de conquérir le pouvoir. Suivant sa logique, on déduit que la Fcbe n’est pas créée pour la conquête du pouvoir et dans ce cas, on se demande à quoi rime l’avènement du parti ?




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook