Afrique

Bénin : l’ancien ministre, Jean-Roger Ahoyo dresse le bilan des 04 ans sous Talon

L’investigateur 5/09/2020 à 09:48

L’heure de bilan pour l’actuel chef de l’Etat, Patrice Talon a sonné. Pour ses opposants, il n’a pas comblé les attentes. Mais à l’opposé de ceux qui ont des avis contraires au chantre de la rupture, l’ancien ministre Jean-Roger Ahoyo pense que le verre est à moitié plein. L’historien et homme politique né en 1941, Jean-Roger Ahoyo, arrière petit fils du roi Béhanzin a allumé des projecteurs pour ainsi dire, qu’il a donné son opinion. Il est vrai que beaucoup s’invitent dans le débat de bilan tout en ne présentant que le secteur de l’asphaltage. Mais, selon l’ancien ministre, des réalisations ont été faites dans plusieurs domaines. Tout ceci compilé dans une publication faite le 31 août dernier

Liste des réalisations sous Talon présentée par Jean-Roger Ahoyo

Sous le président Patrice Talon, le Bénin est :

Premier parmi les 76 pays éligibles aux financements de l’Agence Internationale de Développement (IDA),
Deuxième, après le Sénégal dans l’UEMOA dans la lutte contre la pauvreté,
Huitième du Continent Africain dans le Classement de Global Cyber Security Index en 2018,
Premier pays en Afrique francophone pour la transparence budgétaire sur 117 pays (pour la 7ième édition de l’enquête),
Deuxième pays de l’UEMOA pour les produits vivriers, après la Côte d’Ivoire, pour la Campagne 2018-2019,
Premier pays africain pour le coton avec 700.000 tonnes pour la campagne 2018-2019, et 732.000 tonnes pour 2019-2020,
Pour l’ancien ministre du premier président de l(ère du renouveau démocratique au Bénin, tous ces résultats qui se sont accumulés, ne sont que la résultante des investissements réalisés par le régime de la Rupture ces quatre dernières années, dans le cadre de la mise en œuvre du PAG.

Lire aussi : Education  : Isma accorde 30% de réduction sur les inscriptions pendant ses journées portes ouvertes

Pour illustrer ces résultats, l’ancien ministre Jean-Roger Ahoyo a présenté les performances réalisées dans certains domaines. Il s’agit de ;

Transports :

Selon Jean-Roger Ahoyo, les transports constituent 8 projets-phares et 13 projets prioritaires du PAG. L’objectif visé est de faire du Bénin une Plate-Forme de Services Logistiques et d’Exportation, et le sortir de son statut de corridor ; tant il est vrai que la route du développement passe par le développement de la route

Au total, en 4 ans, près de 2.600km de routes déjà réalisées ou en cours de réalisation ; et 502 km pour lesquelles le financement est recherché.

Les routes les plus remarquables sont :

La Route des Pêches de Cotonou (carrefour Erevan) à Grand-Popo (La Bouche du Roi, c’est-à-dire l’embouchure du Mono).

Porto-Novo/ Akpo-Missérété qui sera prolongée à Pobè, puis à Adja-Ouèré

Natitingou- Boukombé Korontière (Frontière Burkina Faso)

Le transport fluvio-lagunière dont les études sont en cours, avec des pirogues et des barques motorisées pour plus de sécurité

Domaine de la Santé
Lutte contre les faux médicaments avec le démantèlement d’ADJEGOUNLE

Lire aussi : Tchaourou  : l’ancien président Boni Yayi offre une moto à Sakina Harouna

Equipement avec des appareils de dernières générations et plans de maintenance des Hôpitaux (CHD de Porto-Novo, Parakou, Goho-Abomey).

CNHU, grand changement avec la mise aux normes des Services.

Equipement CNHU en IRM et scanner à Parakou, Natitingou, Lokossa et Porto-Novo

Fermeture des cliniques frauduleuses

Dans le domaine de la dialyse, renforcement de la capacité à Cotonou, et création de 3 nouveaux Centres à Porto-Novo, Abomey et Parakou

Réforme de l’évacuation sanitaire

Accord avec un seul Hôpital à Paris

Evacuation limitée aux cas jugés nécessaires.

Choix imposé au personnel entre le service hospitalier et la clientèle privée

Mise en chantier d’un Hôpital de Référence à Abomey-Kandofy

Domaine agricole 37% PIB et 70% population :
Ici il s’agit de moderniser, de diversifier et d’intensifier la production. Les avancées majeures ont été réalisées en 4 ans

Lire aussi : Bénin : Talon, une frange de la jeunesse de la mouvance lui réitère son soutien indéfectible

Sur le plan institutionnel, les Directions Départementales de l’Agriculture ont été complétées par les Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA)

Un Fonds National de Développement Agricole (FNDA) a été créé avec une dotation initiale de 10 milliards. Rôle de facilitateur d’accès au crédit ; ce n’est pas une banque !

Quelques résultats remarquables :

Premier en Afrique avec 732 t en 2019-2020

Produits vivriers : 2ième UEMOA après la Côte d’Ivoire.

Relance des filières à valeur ajoutée comme, l’ananas, le cajou (2ième produit à l’exportation après le coton), le palmier à huile avec la réorganisation des CAR (Coopération d’Aménagement Rurale) et des UCAR

Lire aussi : Ouidah  : les sinistrés du Projet de construction "La Marina" à la plage, dédommagés

La mécanisation : Elle devient effective avec la création de l’Agence Nationale de Mécanisation. En 2017 400kits de tracteurs. Formation de tractoristes et de mécaniciens pour moissonneuses et batteuses

Réforme de l’élevage par la sédentarisation et la création de champs de cultures fourragères pour lutter contre la transhumance. Recensement de bétail et vaccination systématisée (une première !)

Le développement de l’énergie : Quatre projets phare du PAG :
Changement radical grâce à la réalisation de la Centrale de Maria Gléta II. Le Bénin passe de 0 à 60% d’autonomie

Vieilles Centrales (Porto-Novo-Bohicon-Parakou) réhabilitées plus 180MW de Maria Gléta II= 60% d’autonomie

Fin des délestages sauvages

Autonomie totale prévue pour fin 2021

Lire aussi : Mali  : l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita victime d’un AVC

Projets importants : 4 centrales solaires de 50MW à Bohicon-Parakou-Djougou et Natitingou.

Domaine du Numérique : Une révolution silencieuse

Objectif visé : Faire du Bénin le quartier numérique de l’Afrique de l’ouest. Création de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Voici quelques grandes réalisations :

Déploiement de 2.000km de fibre optique, complété le 19 Août 2020 par la création de l’Ecole de la fibre optique.

Portail National des Services Publics. Près de 300 services avec accès sécurisé.

Création de Salles Numériques dans les Etablissements et de Point Numériques Communautaires dans les Communes. Pour généraliser le numérique dans la formation et l’éducation.

Lire aussi : Bénin  : Fcbe, Hounkpè et Cie font 03 recommandations pour une présidentielle crédible

Opérationnalisation du Portail Unique pour les résultats des examens

Création des cours en ligne dans les Universités

La TNT. Socle bâti complètement avec 29 sites terminés. Passage de l’analogie au numérique dans la Télédiffusion

Le résultat, c’est que le Bénin occupe la 8ième place en Afrique dans le classement de Cyber Security Index en 2018

On peut continuer cette énumération et évoquer :

Le domaine du Sport avec :

La mise en chantiers de 22 stades omnisports de 3.000 places sur l’ensemble du territoire

La subvention aux Fédérations qui passe de 76,5 millions en 2016 à 653 millions en 2019

Lire aussi : Mali  : l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita victime d’un AVC

La création des Classes sportives de la 6ième à la Terminale, avec 1.200 encadreurs, pour détecter tôt et former les jeunes talents.

La construction d’un boulodrome pour accueillir en 2022 la Coupe du Monde du jeu de Boule(Pétanque).

Le Projet de l’Académie francophone de tennis de table sur 40ha à Avlékété (sur la Route des Pêches)

Le Secteur de l’enseignement primaire et maternel où :

Le problème du personnel est réglé : Désormais, il y a un maître dans chaque classe

Le succès éclatant de la Cantine Scolaire réhabilité avec l’appui du PAM

Le Secteur de la Culture avec :

La création des classes culturelles pour détecter tôt et encadrer les Jeunes talents

Le projet du Musée de l’Epopée des Amazones et des Rois du Danxome à Abomey

Les grands travaux de Ouidah, autour de la réhabilitation du Fort Portugais : la construction du Musée International de la Mémoire de l’Esclavage (M.I.M.E) ; la construction de Hôtel de la Marina à Djègbadji près de La Porte du Non-Retour ; et la mise à quai d’un bateau négrier grandeur nature

La réinvention de la Cité Lacustre de GANVIE, en partenariat avec l’AFD

Lire aussi : Cadeau de Yayi à Sakina : Au-delà du social, comment interpréter le geste de l’ancien président ?

Pour terminer, nous évoquons rapidement :

Les Affaires Sociales pour parler de la mise en œuvre du Projet ARCH pour l’assurance-maladie aux plus pauvres

La Fonction Publique pour mentionner la fin des concours frauduleux de l’ère YAYI et la création du Portail National des Services (Pour une administration intelligente)

Voilà rappelés rapidement les résultats obtenus par le Président TALON en quatre(4) ans, conclut l’ancien ministre.

Des projets réalisés, en cours de réalisation et contenu dans le PAG :
Ce qu’il importe de relever dans cette publication du ministre Jean-Roger Ahoyo, le listing des projets présenté comporte aussi bien des projets réalisés avec des impacts visibles, des projets en cours de réalisation ainsi que des projets contenus dans le programme d’action du gouvernement qui connaissent un début de réalisation mais qui n’ont pas encore un impact visible sur les populations.

Lire aussi : CPI  : Bensouda reçoit le soutien de l’Union Européenne face à la menace des Etats-Unis

Dans cette catégorie, on peut bien placer le projet ARCH, entendez projet Assurance pour le Renforcement du Capital humain. Bien que déclaré opérationnel depuis le début de l’année en cours, ce projet à grand impact social n’est qu’à sa phase d’expérimentation.

Il est vrai que le coordonnateur du projet, Célestin Venant Quenum présente un bilan de plus de 2151 malades déjà pris en charge grâce au projet sans oublié son volet microfinance, ce projet n’a pas encore révélé ses véritables ambitions.

En tout état de cause, il s’agit des réalisations en cinq ans de l’actuel régime, du moins présenté par le ministre Jean-Roger Ahoyo et comme on le dit « tant qu’il reste à faire, rien n’est encore fait » et la construction d’un Etat, est un processus continue. Le Bénin n’est pas encore un pays développé même si chaque régime essaie d’y apporter sa touche.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook